Tentation et doute religieux chez kierkegaard

par Valérie Guth

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-François Marquet.

Soutenue en 1988

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Tentation et doute religieux sont definis par kierkegaard dans un rapport d'analogie. La these decrit tout d'abord le mecanisme psychologique de la tentation, puis etudie son origine, avant d'examiner la notion d'anfoegtelse, doute religieux, qui, a travers l'exemple d'abraham, traduit l'impossibilite d'un rapport immediat a dieu pour l'existant kierkegaardien et permet de mieux caracteriser l'ambiguite du stade ethique chez kierkegaard, ainsi que de definir l'existence selon le stade religieux. La tentation nait du vertige de la liberte et se traduit par un saut qualitatif qui repond a la dialectique de l'immanence posterieure. L'origine de la tentation est attribuee successivement au diable, a la complaisance de la volonte tentee, et au dieu examinateur, qu'il faut cependant concilier avec le dieu qui ne tente personne decrit par saint jacques. C'est dans un tout autre cadre que se situe la tentation d'abraham, puisque celle-ci constitue "une epreuve ou l'ethique constitue la tentation". Dans le stade religieux, le stade ethique subit une suspension teleologique, ce qui n'est possible pour abraham qu'en vertu d'un rapport immediat a dieu et demeure impensable pour tout autre que lui. On debouche ainsi sur la categorie de doute religieux, qui exprime l'incertitude de l'existant dans le stade religieux pour determiner un devoir, et par la meme une conduite pratique, donc volontaire en evitant si possible le risque de "tenter dieu", c'est-a-dire l'orgueil, le defi.

  • Titre traduit

    Tentation and religious doubt in kierkegaard's works


  • Résumé

    The relationship between temptation and religious doubt is defined by kierkegaard as analogical. This thesis first describes the psychological process of temptation, studies its origin, then examines the notion of anfoegtelse, or religious doubt, which expresses, throught abraham's example, the impossibility of direct relationship to god, and makes possible a definition of the ambiguity of the ethical stage in kierkegaard's philosophy. Temptation arises from liberty's anxiety and is expressed throught an improvement of the will's quality. The origin of temptation is successively assigned to the devil, to the complacency of the tempted will, and to the scrutinizing god, who is however to be conciliated with st james's god who tempts nobody. Abraham's temptation is set in quite a different context, since it is "a trial whose temptation is ethics". In the religious stage, the ethical stage is no longer a goal in itself, which is possible for abraham only in his direct relationship to god, and remains impossible to anyone else. The outcome is the category of religious doubt, which expresses the existant's absence of certainty in the religious stage, and determines a duty, and thereby a practical, and therefore volontary behaviour, avoiding -wherever possible- the risk to tempt god, i. E. Pride, challenge.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1989 par A.N.R.T à Lille

Tentation et doute religieux chez Kierkegaard


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1510
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1989 par A.N.R.T à Lille

Informations

  • Sous le titre : Tentation et doute religieux chez Kierkegaard
  • Dans la collection : Lille-thèses , 0294-1767
  • Détails : 309 p
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.