Étude du mot "sec" d'après un corpus tiré des enregistrements du T. L. F : théorie de sémantique combinatoire appliquée au mot "sec"

par Irène Vincenot

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Hélène Naïs.

Soutenue en 1987

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Après une brève présentation étymologique, le mot "sec" est tout d'abord situe dans son contexte paradigmatique (antonymes, synonymes, hétéronymes). Un exposé sommaire des thèses en présence sur la sémantique structurale (Saussure, Hjelmslev, martinet, malberg, Pottier, Greimas) situe par ailleurs la méthode choisie: les occurrences du T. L. F. Sont classées en 14 rubriques, telles que : le monde minéral, le monde végétal, le corps et les comportements humains, arts et styles, etc. On constate que "sec" est souvent accompagné des mêmes contextes adjectivaux ("dur", "cassant", "noir", etc. ) Quels que soient les domaines décrits, ce qui implique certaines affinités fondées sur des traits de sens communs. D'autre part, on peut supposer que ces mêmes adjectifs qui, à première vue, n'ont guère qu'un seul trait minimal de commun avec "sec" acquièrent une similitude de contact, par assimilation sémantique. Il en résulte des synonymies syntagmatiques, susceptibles éventuellement d'être paradigmatisées - comme c'est le cas de "dur", ainsi que l'atteste l'antonymie "sec" "mou", en parlant d'un sol. Ces assimilations sémantiques confirment l'hypothèse d'un certain isomorphisme entre les plans du contenu et de l'expression

  • Titre traduit

    Study of the word "dry" from a corpus based on records of the "Trésor de la langue française"


  • Résumé

    After a short etymological presentation, the word "dry" is first put in its paradigmatic context (antonyms, synonyms, heteronyms). A brief account of the opposing arguments on structural semantics (saussure, hjelmslev, martinet, malmberg, pottier, greimas,) also situates the method used : the occurrences of the T. L. F. Are classified under 14 headings, such as: the mineral world, the vegetable world, the body and human behaviour, art and style, etc. It is to be noted that "dry" is often used in the same adjectival context ("hard", "brittle", "black", etc) whatever the domain described, which supposes certain affinities based on common features of meaning. Also, it can be supposed that these same adjectives which, at first sight, have little in common with "dry", acquire a similarity of contact, by semantic assimilation. This results in syntagmatic synonymies, susceptible to become paradigmatised - as in the case of "hard", which is illustrated by the antonymy "dry" "soft", referring to the ground. These semantic assimilations confirm the hypothesis of a certain isomorphism between content plane and expression plane

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (487 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 87/24
  • Bibliothèque : Analyse et traitement informatique de la langue française. UMR C7118. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE VIN 1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.