Essai sur une dialectique ouverte de l'homme et du travail a partir de l'esthetique d'alain

par Roger Decriem

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Georges Pascal.

Soutenue en 1987

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Essai le veritable sujet de cet essai ne s'est vraiment eclaire qu'a la fin c'est a dire une fois l'oeuvre achevee illustrant donc de maniere pertinente cette notion d'inachevement qui semble etre pour l'auteur l'essence existentielle de l'oeuvre d'art. L'humain lui meme est ici considere comme une oeuvre de l'art inachevee. Der riere l'inachevement de l'oeuvre d'art, derriere les apparences phenomenales de la praxis dialectique esthetique c'est l'humain lui meme qui se trouve devoile en filigrane ce n'est jamais comme theorie des beaux arts que fut envisage le traitement de cet essai mais essentiellement comme un travail corporel et materiel. Cette orientation est deja tres largement amorcee dans l'esthetique d'alain ou ce travail du corps joue un role essentiel tant dans le domaine vocal que dans celui de la musique, de la sculpture, ou de la peinture : tout le corps comme corporeite se sentant elle meme se trouve engage. C'est pourquoi l'esthetique se trouve ici consideree comme aesthesis c'est a dire lieu vecu et reflechi des sensations a partir desquelles progressivement emergent des intentionnalites qui par leurs convergen ces finissent par signifier et se signifier. Autant dire que cette praxis du corps en devenant auto praxis engageait une auto aethesis un savoir du corps se sentant, savoir du corps ou corporeite se sachant comme telle faisant emerger la conscience de soi reflechie d'un sujet possible, d'un sujet qui n'existait jusque la, aupara vant,que sous la forme alienee d'un proto-sujet theorique qui su bissait, en tant qu'assujetti une "nature antecedente" qu'il n'a vait pas choisie. L'importance du corps et du travail suffisait a elle seule a montrer qu'alain ne doit plus etre considere comme un philosophe intellectualiste mais qu'il anticipe deja certaines descriptions phenomenologiques existentielles. Quant a l'humain il n'a pas d'essence donnee a priori, il est l'animal risque contingent.


  • Résumé

    The author of this essay is not interested to the topics about knowledge of man. He does not ask him- self about the alternative when man is or not. The humanist philosophy as it is explained in this essay describes us an humanism without human na- ture. Human is considered as a process which results from the easthectics and material working. In these perspective man is less considered as a producer than a product. The veritable work of art is unfinished and this unfinishment is also the main characteristic of human process. Before it becomes an artist man must practises an material handicraft. Artist is at first a workman who intertains relations with material, through the instrumentality of several tools. The importance of mztters, materials, body and work in the alanian aethetic shows with a great evidence that the author of "les passions et les arts" is not an intellectualist philosoph and then he must be considered as a precursor, as a thinker who annouces existentialism philosophy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 t. en 2 vol. (446 f.)
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205143/1987/6/1
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205143/1987/6/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200143/1987/11
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5367-1987-6
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-341
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.