Exploitation simultanée des données spatiales et fréquentielles dans l'identification modale linéaire et non-linéaire

par Jean-Louis Raynaud

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Gérard Lallement.

Soutenue en 1986

à Besançon , en partenariat avec Université de Franche-Comté. UFR des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les méthodes d'identification des solutions propres des structures mécaniques utilisent principalement des techniques d'appropriation ou de lissage de fonctions de transfert. Ces méthodes sont longues et n'utilisent pas simultanément toutes les mesures faites sur la structure. Il en résulte des erreurs ou des incohérences. Les méthodes temporelles, récemment développées prennent en compte simultanément toutes les informations délivrées dans une bande de fréquence par l'ensemble des capteurs places sur la structure. Ces méthodes nécessitent le calcul par transformées de Fourier inverses des réponses fréquentielles. La méthode proposée présente les mêmes avantages mais opère directement sur les réponses fréquentielles. A partir de deux développements, on transforme les déplacements et vitesses observes en un problème généralise aux valeurs propres caractérise par deux matrices complexes singulières. La résolution de ce problème conduit aux solutions propres contenues dans la bande fréquentielle observée. Elle a été validée : -sur des structures mécaniques linéaires simples présentant plusieurs modes propres fortement couples. -sur des structures mécaniques simples faiblement non-linéaires pour tester sa sensibilité aux non-linéarités de raideurs et d'amortissements. -sur des structures industrielles. Ce travail a permis la mise au point au L. M. A. D'un logiciel d'identification

  • Titre traduit

    Simultaneously use of all measurements and all frequencies in linear and non-linear modal identification


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (26 p.)
  • Annexes : 3 Références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences Sport Claude Oytana (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SCI.BESA.1987.9

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1987BESA2013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.