Le remix comme pratique critique dans un monde de données

par Robin DE MOURAT

Projet de thèse en Arts plastiques

Sous la direction de Nicolas Thély.

Thèses en préparation à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) depuis le 01-09-2013 .


  • Résumé

    La profusion des données numériques et leur interconnexion croissante (web des données) reposent le problème de l'approbation du web par ses utilisateurs et appellent donc le design d'interfaces nouvelles. Une analyse des questions que posent ces mutations aux pratiques de permettra d'envisager la conception de nouveaux services et intérêts à même d'exploiter de manière constructive et critique le web des données. Pour ce faire, nous nous fonderons sur une approche relevant du domaine des digital humanités, dont une part se porte sur l'élaboration de pratiques critiques au sein du web alors que d'autres traitent spécifiquement de la question des interfaces numériques. Les travaux autour de la "théorie du remix" nous fournissent un fondement pour l'analyse de ces mutations d'un point de vue plastique, il s'agit de le ré investir sans l'angle spécifique du design d'interfaces.


  • Pas de résumé disponible.