Problématisation et construction de compétences de lecture littéraire au lycée

par Bertrand Johanet

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Alain-Patrick Olivier, François Simon et de Annette Schmehl.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de ELICC - Education, Langages, Interactions, Cognition, Clinique (Nantes) depuis le 30-10-2013 .


  • Résumé

    Les professeurs de lettres en lycée sont invités à construire des « séquences d’enseignement cohérentes fondées sur une problématique littéraire » et à « inciter les élèves à problématiser leur réflexion en relation avec l’objet d’étude concerné » (programmes de lettres de l'Éducation Nationale, septembre 2010). La mise en œuvre de ces exigences par les élèves et les professeurs est complexe et passe par une clarification épistémologique et didactique. Dans un premier travail de recherche (mené en Master 2 MEEF, parcours « Expertise, enseignement et apprentissage »), nous avons montré, au terme d'une exploration des savoirs fondamentaux de la discipline des lettres notamment éclairée par la Poétique d'Aristote, que l'œuvre littéraire peut être appréhendée comme la tentative de réponse à un problème, tentative que l'auteur construit au moyen d'une forme littéraire. Dans cette perspective, le modèle de problématisation de Michel Fabre appuyé notamment sur les travaux de Gilles Deleuze (pour la logique du sens) de Gaston Bachelard (pour la construction de problèmes) et de Michel Meyer (pour le questionnement problématologique) permet de guider les élèves vers la compréhension du sens de l'œuvre en les aidant à reconstruire le problème à laquelle l'œuvre tente de répondre. À l'aide d'enregistrements de travaux d'élèves et d'un entretien post-séance mené avec un professeur de lycée, nous avons pu repérer, par des analyses successives, des éléments susceptibles de générer l'activité de problématisation dans la lecture des textes littéraires, ainsi que certaines conditions à respecter de la part du professeur pour que cette activité favorise la construction de nouveaux savoirs par les élèves. La mise en activité des élèves au service de la construction de compétences de lecture apparaissant de plus en plus comme une pratique pertinente et nécessaire dans les classes de lycée, l'intérêt de notre recherche se déplace vers le lien entre problématisation et compétence de lecture littéraire : l'activité de problématisation dans la lecture analytique des textes (quelle que soit leur longueur) est-elle une démarche adéquate et performante pour permettre aux lycéens de construire avec la liberté nécessaire leurs compétences de lecture littéraire ?


  • Pas de résumé disponible.