De la « gestion des âges » à la « gestion de l'employabilité par la santé au fil du temps ». Le cas français : une analyse renouvelée des pratiques de gestion des ressources humaines.

par Isabelle Tabti (Salmon)

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Emmanuel Abord de chatillon et de Jean-Yves Juban.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de gestion , en partenariat avec Centre d'Etudes et de Recherches appliquées à la gestion (laboratoire) depuis le 22-11-2012 .


  • Résumé

    Le vieillissement de la population française est devenu un problème majeur aux yeux du politique, parce qu'il prend de l'ampleur et que son mode de traitement habituel n'est plus viable économiquement. Le politique multiplie donc les injonctions et les mesures visant à allonger la vie professionnelle. Malgré ces efforts, les entreprises apparemment apathiques semblent peu se saisir des dispositifs existants. Il semble notamment qu'elles peinent à lier la question du vieillissement à celle de la santé au travail, alors que les liens entre les deux sont étroits et très bien documentés. Pour tenter d'élucider ce paradoxe, nous avons revisité un cas exploratoire et l'avons mis en perspective avec une revue de littérature internationale sur les pratiques de gestion des âges. Dans cette entreprise particulière, nous avons observé que l'indifférence n'était qu'apparente, et que l'impression d'indifférence était liée à deux éléments. D'une part, le mode de repérage se fait quasi-exclusivement par la façon dont les dispositifs légaux sont investis. Pendant ce temps, d'autres initiatives inattendues, qui témoignent pourtant d'un intérêt important pour la question du vieillissement au travail, échappent au repérage. D'autre part, les dispositifs légaux en question s'appuient sur une conception de la "gestion des âges" qui est imposée par l'institution et qui ne permet pas de répondre à la problématique spécifique de cette entreprise : en effet, elle ne prend pas en compte la santé au fil du temps. Ceci nous mène à proposer une nouvelle approche méthodologique, centrée sur les pratiques dans leurs contextes,et qui entend considérer tous les acteurs qui les détiennent ou contribuent à les structurer. Nous proposons aussi une nouvelle définition de ce que devrait être pour nous la "gestion des âges" : une "gestion de l'employabilité par la santé au fil du temps" (ou "GEST"). A l'aide de cette définition et de l'appareillage méthodologique ad hoc, nous explorons 8 entreprises de collecte de déchets ménagers pour voir comment la "GEST" peut s'y matérialiser, et à quelles conditions.

  • Titre traduit

    From "age management" to "employability management through occupational health along time". A French case : renewed analysis of HRM practices.


  • Résumé

    The fact that the French population is ageing has become a major issue for governments, since the phenomenon is increasing and its usual management isn't economically sustainable anymore. This leads governments to increase taken measures and issued injunctions in order to extend work life. Despite these efforts, it seems that apparently apathetic companies hardly take advantage of existing devices. In particular, they hardly link the “ageing question” to the “health at work” question, whereas the bonds between the two are tight and very well known. In order to explain this paradox, we reviewed the results of an exploratory case of ours, putting them into perspective with the results of an international literature review on age management practices. In this particular company, we observed that disinterest was nothing but apparent. This feeling was stemming from two items. First, the studies largely relied on the way legal devices were used. In doing so, researchers could not put the emphasis on other, unexpected initiatives, whereas they were evidence of major interest for the "ageing at work" question. Second, legal devices relied on an institutional "age management concept", that did not enable to deal with the specific problems that hardly affected this company, namely, occupational health problems springing up along time. This assessment led us to propose a new methodological approach: we focus on HR practices in their contexts, and consider all kinds of actors that hold or impact them. We also propose a new definition of what should "age management" be from our point of view: "employability management through occupational health along time" (EMOHT). Using our new definition and an appropriate methodological tool bag, we study eight domestic waste collection companies. We intend to observe if "EMOHT" can materialize and under which conditions.