Adaptation dynamique de la Qualité de Service au sein d'une Réseau sur Puce

par Romain Prolonge

Projet de thèse en Nano electronique et nano technologies

Sous la direction de Fabien Clermidy.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de Electronique, Electrotechnique, Automatique, Traitement du Signal (EEATS) , en partenariat avec CEA/LETI (laboratoire) depuis le 01-12-2010 .


  • Résumé

    A l'intérieur des Systèmes intégrés, Les réseaux sur puces ou NoC ont remplacé depuis quelques années les systèmes de bus, trop limités en termes de bande passante disponible. Ces systèmes de communications permettent une parallélisation efficace des transferts entre coeurs de calculs. Toutefois, les ressources de communication sont limitées dans les systèmes embarqués. Le partage de ces ressources, appelées qualité de service dans la littérature, est donc nécessaire, et devient critique dans les systèmes temps-réels. Parmi les problèmes rencontrés, les congestions ou « hot-spots » du réseau peuvent se produire de manière dynamique, et ne peuvent donc pas complètement se corriger statiquement. Le sujet de thèse proposé ici se situe dans cette optique. La problématique est de modifier localement la cartographie d'une application sur un système multi-coeur, définie en termes de routes et de paramètres de qualité de service, sans avoir à re-synchroniser globalement le système. Partant d'une solution initiale de placement/routage des tâches sur le multi-coeur calculée à la compilation, nous proposons de faire des changements incrémentaux sans interrompre les flux de données (solution runtime), en respectant les contraintes latence (temps réel/latence bornée) et débit, tout en optimisant un critère composite à définir. On se basera sur des cas d'étude industriels représentatifs issus de projets collaboratifs pour dimensionner et valider l'approche.

  • Titre traduit

    Network on Chip Quality of Service dynamic adaptation


  • Pas de résumé disponible.