Proposition d’organisation des connaissances dans le domaine de l'Endométriose : une question de terminologie

par Sara Carvalho

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Christophe Roche.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Université Nouvelle de Lisbonne , dans le cadre de SISEO - Sciences et Ingénierie des Systèmes de l’Environnement et des Organisations , en partenariat avec Laboratoire d'Informatique, Systèmes, Traitements de l'Information et de la Connaissance (laboratoire) depuis le 25-10-2012 .


  • Résumé

    Ce projet, développé dans le domaine de la Terminologie, est basé sur l’apport que celle-ci peut fournir à la représentation et à l’organisation de la connaissance spécialisée. Il vise la création de EndoTerm, un outil terminologique bilingue (Portugais européen et Anglais) dans le domaine de la médecine, en partant du concept de l'endométriose. Ce projet, destiné aux spécialistes de ce domaine ou de domaines connexes, aussi bien qu’aux traducteurs techniques, vise à contribuer à l’amélioration de la communication spécialisée dans ce champ. Il aspire ainsi à souligner le rôle social que la Terminologie peut accomplir dans tout ce processus. Plus particulièrement, le projet a comme objectifs fondamentaux : a) Construire un outil qui puisse intégrer les dimensions linguistique et conceptuelle des données terminologiques, avec une structure qui permette à l’utilisateur de naviguer de façon interactive, soit par concept, soit par formant ; b) Explorer une possible liaison au web sémantique, permettant, ainsi, l’organisation des données selon des formats normalisés et partageables et rendant possible, a posteriori, la création d’applications en rapport soit avec l’indexation, la recherche et la récupération de l’information, soit avec l’enseignement de langues sur objectifs spécifiques ou avec la traduction automatique. c) Identifier et systématiser les formants présents dans le corpus électronique à recueillir (le corpus Fertis), afin de faire une étude détaillée de la structure et du comportement de ces éléments dans le domaine étudié. En partant d’une réflexion sur la Morphologie de spécialité, proposée par Silva (2005a, 2005b), on considère pertinent d’évaluer jusqu’à quel point les formants figurent comme indicateurs des traits conceptuels et de vérifier les conséquences, au niveau conceptuel, de la mobilité de ces constituants. Étant donné que cette thématique a été peu explorée dans le domaine des langues de spécialité et du Portugais Européen, ce projet pourra être un apport important à l’étude de la construction de nouvelles unités terminologiques en PE, à l’affirmation de la langue portugaise en tant que langue de science (beaucoup de textes médicaux produits au Portugal sont en anglais), aussi bien qu’au développement d’études comparatives de la terminologie médicale de différentes langues. En ce qui concerne l’encadrement théorique, ce projet se base sur une conception de la Terminologie en tant que domaine qui rassemble deux dimensions différentes, mais interdépendantes, indispensables pour l’organisation de la connaissance spécialisée – la dimension linguistique et la dimension conceptuelle (Costa & Roche, 2011a, 2011b; Roche, 2007a). Nous adoptons les principales lignes d’orientation de l’Ontoterminologie, notamment celles qui soulignent l’importance du concept en tant que point de départ et le rôle déterminant des spécialistes. Nous partageons, cependant, la perspective de Costa (2006a) qui considère comme réductrice la dichotomie méthodologique fréquemment présentée par la littérature (onomasiologie vs. sémasiologie). Ainsi, dans ce projet, on propose une méthodologie mixte, donc, complémentaire (vd. Costa & Roche, 2011a). Étant donné que l’investigation proposée se concentre sur l’organisation de la connaissance, il sera pertinent que l’analyse soit, dans un premier moment, conceptuelle, c’est-à-dire, onomasiologique, et que, après, elle soit sémasiologique. Cette approche exige non seulement un travail de collaboration, à plusieurs reprises, avec les spécialistes du domaine étudié, mais aussi le recours conscient à des sources textuelles spécialisées.

  • Titre traduit

    A knowledge organization proposal within the scope of Endometriosis : the role of terminology


  • Résumé

    This project, developed within the scope of Terminology, is based on the contribution that this area may provide concerning knowledge representation and organization. It aims to create EndoTerm, a bilingual terminological resource (European Portuguese and English) in the area of Medicine, having the concept of "Endometriosis" as a starting point. This project has domain experts or specialists of related domains as its main audience, as well as technical translators, and it aims to contribute to improving specialized communication in this field. It also intends to emphasize the social role that Terminology may play in this process. Moreover, the project has the following goals: a) to build a resource which may integrate both the linguistic and the conceptual dimensions of the terminological data, with a structure that allows the user to navigate interactively, both by concept and by formative; b) to explore a possible connection to the Semantic Web, allowing the organization of data according to standardized and shareable formats and making it possible the creation of applications related with indexing, information research and retrieval, as well as with teaching languages for specific purposes or with automatic translation; c) to identify and systematize the formative elements present in the electronic corpus to be compiled (the Fertis corpus), so as to enable a detailed study of the structure and the behaviour of these elements within the domain under study. Having the concept of specialized Morphology in mind, as proposed by Silva (2005a, 2005b), it was considered relevant to assess in what respect the formatives may be indicators of conceptual features and to verify the consequences of the mobility of their constituents on a conceptual level. Due to the lack of projects concerning this particular topic in European Portuguese, it is believed that this project may bring an important contribution to the study of the creation of new terminological units in this language and to the status of the Portuguese language as a language of science (most of the medical texts produced in Portugal are in English). Moreover, the project may also contribute to the development of comparative studies of medical terminology in different languages. In what concerns the theoretical background, the project focuses on a conception of Terminology as double dimensional, i.e., having both a linguistic and a conceptual dimension, which are different, yet interdependent (Costa & Roche, 2011a, 2011b; Roche, 2007a). We adopt the main principles of Ontoterminology, namely those which emphasize the importance of the concept as a starting point and the crucial role played by the domain experts. We share, however, Costa's perspective (2006a), which considers the methodological dichotomy (onomasiology vs. semasiology) that is normally present in the literature as limited. Therefore, in this project, a mixed methodology, and thus complementary, is proposed (vd. Costa & Roche, 2011a). Bearing in mind that the proposed research focuses on knowledge organisation, it will be relevant that the analysis can be, firstly, conceptual, i.e. onomasiological, and aftwerwards, semasiological. This approach demands not only a strong collaborative work with subject field experts in several stages of the process, but also a conscious use of specialized textual sources.