L'intégration des minorités par les demandes. Pratiques, politiques et organisations dans le champ de la santé en France et aux Pays-Bas.

par Karim Amellal

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Monika Steffen.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de l'homme, du Politique et du Territoire , en partenariat avec PACTE - Politiques publiques, ACtions politiques et TerritoirEs (laboratoire) et de Sciences Po Recherche (equipe de recherche) depuis le 01-10-2008 .


  • Résumé

    Les vagues d'immigration de travail comme de regroupement familial, ont eu comme effets de diversifier culturellement les pays européens d'accueil. Plusieurs auteurs ont étudié la manière dont les gouvernants nationaux se sont emparés des problèmes posés par l'hétérogénéité culturelle et sociale croissante de leurs sociétés (Joppke, 1998; Koopmans et Statham 2000, Koopmans et al 2005). Cette diversité a fait émerger une série de questions importantes qui confronte aujourd'hui encore les sociétés européennes et leurs groupes minoritaires réclamant de manière plus ou moins directe ou indirecte, une reconnaissance de leur identité et un accommodement à leurs différences culturelles (Kymlicka, 1995). Puisque la littérature abonde sur la gestion politique de cette diversité (Inglis, 1997 ; Rex, 1996), mais est généralement centrée sur les secteurs de l'éducation, le logement ou l'emploi, cette recherche se focalise empiriquement sur le secteur de la santé. Le défi théorique de ce travail se fonde sur l'analyse des enjeux de l'intégration à travers les demandes des minorités, au sein des services de santé. Nous chercherons à comparer les approches politiques françaises et néerlandaises pour démontrer comment chacun de ces deux pays se saisit de cette question dans un secteur particulier de l'action publique (Steffen 2004, 2005, 2006) et en fonction de différents cadres normatifs (Bertossi & Duyvendak et al., 2009).

  • Titre traduit

    Integration of minorities through demands. Practices, policies and organisations in the field of health in France and The Netherlands.


  • Pas de résumé disponible.