De La Chaumière indienne à La Chaumière africaine : Étude comparative du thème du bonheur chez Bernardin de SAINT-PIERRE et Charlotte DARD.

par Don gilbert Koffi

Projet de thèse en Langue et Littérature Françaises

Sous la direction de Papa Samba Diop.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de CS - Cultures et Sociétés , en partenariat avec LIS - Lettres Idées Savoir (laboratoire) depuis le 01-09-2006 .


  • Résumé

    La Chaumière indienne et La Chaumière africaine respectivement de B. de Saint-Pierre et C. Dard dans le processus de recherche du bien-être sont, si l'on s'en tient aux auteurs, les manuels à recommander pour accéder au bonheur. D'une situation anodine et personnelle, ces auteurs relatent dans leurs œuvres, des aventures d'homme et de femme en quête de bonheur. Tandis que l'un nous parle du bonheur personnel et individuel, l'autre, narre le bonheur collectif. En effet, bien qu'un siècle sépare ces deux auteurs, ils évoquent un thème qui constitue l'essentiel de l'existence humaine, le bonheur. Ils peignent avec une verve amusée (Bernardin de Saint-Pierre) et une émotion forte (Charlotte Dard) le drame que peut constituer la quête effrénée du bonheur peu importe l'endroit où l'on se trouve. L'homme aurait vocation au bonheur selon eux, à travers ses recherches modérées (ce qui lui conférait une existence heureuse) ou avec avidité (ce qui l'exposerait à toute sorte de désagréments). L'analogie du titre ne doit pas être vue comme le seul lien majeur entre ces deux œuvres, néanmoins leurs démarches sont-elles désintéressées ? Ils opposent le naturel à l'artificiel, donc au superflu. Comment le mettent-ils en relief ? Telles sont les questions auxquelles cette recherche s'est attelée à répondre.

  • Titre traduit

    FROM THE INDIAN'S COTTAGE TO THE AFRICAN'S COTTAGE: Comparative study of happiness's theme at Bernardin de SAINT-PIERRE and Charlotte DARD.


  • Résumé

    The Indian cottage and the African cottage respectively of B. de Saint-Pierre and C. Dard in the process of research of the wellness are, according to the remarks of the the authors, the handbooks to recommend to reach happiness. Of an alleviating and personal situation, these authors report in their works, the adventures of man and woman in search of happiness. While one speaks to us about personal and individual happiness, the other, deals with collective happiness. Indeed, although one century separates these two authors, they evoke a topic which constitutes the essence of the human existence, happiness. They depict with an amused liveliness (Bernardin de Saint-Pierre) and a strong emotion (Charlotte Dard) the drama which the unrestrained search of happiness can constitute it does not matter the place where one is. The man would have vocation with happiness according to them, through his moderate research (what conferred a happy existence to him) or with greed (what would expose it to any kind of nuisances). The analogy of the title should not be seen like the only major bond between these two works, nevertheless are their approachs disinterested? They oppose the naturalness to artificial, therefore with superfluity. How do they highlight it? Such are the questions which this research was harnessed to answer.