Le concept de liberté dans l'organisation sociale - autour de la conception de la liberté chez Henri Saint-Simon.

par Sayuri Shirase

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Juliette Grange.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 21-10-2013 .


  • Résumé

    Le sujet de recherche proposé porte sur la pensée de Claude Henri Saint-Simon (1760-1825). D’après nos recherches déjà effectuées à l’occasion d’un mémoire de Master 2, intitulé « L’Industrie et la Liberté : Pensées de Henri Saint-Simon », nous avons constaté que la liberté chez Saint-Simon réside dans le travail productif, soit le fait de fournir des biens matériels et spirituels à l’humanité. Ce projet de thèse se situe dans la lignée de ces recherches précédentes et il nous reste à approfondir les analyses des dimensions politiques, économiques et morales de cette notion. Nous avons pour objectif de les éclaircir en examinant les textes de Saint-Simon ainsi que les influences qu’il a rencontrées ou provoquées au sein d’autres courants de pensée et philosophes du XVIIIe et XIXe siècles. Les recherches seront effectuées selon les étapes suivantes : 1) Analyse des manuscrits de Saint-Simon Il existe de nombreux textes manuscrits qui datent des années 1807-1812. À travers la lecture de ces textes, nous essaierons de trouver la trace de la conception de la liberté. Les idées concernant l’organisation sociale et la liberté chez Saint-Simon sont finalisées dans les années plus tardives (vers les années 1820), il est toutefois probable que nous trouvions les germes de sa réflexion dans les textes manuscrits antérieurs. Pour l’analyse des textes de Saint-Simon, nous nous appuierons principalement sur les œuvres complètes publiées en 2012, et nous consulterons également les fonds saint-simoniens à la bibliothèque de l’Arsenal à Paris. 2) Interprétation des textes politiques Après 1813, l’intérêt de Saint-Simon passe à la question politique. Alors que notre auteur écrit plusieurs textes sur le concept d’industrie et d’organisation sociale, il ne traite pas explicitement de la question politique en lien avec la notion de liberté. Dans cette étape de recherche, nous examinerons la perspective et la position politique de Saint-Simon. 4) Analyse des liens avec d’autres de ses contemporains philosophes Se trouvent effectivement dans les œuvres de Saint-Simon, les traces des influences d’autres philosophes du XVIIIe et XIXe siècles. En traitant notamment de Jean-Jacques Rousseau, Jean-Baptist Say et Benjamin Constant, il s’agira de situer la position de Saint-Simon par rapport aux idées du républicanisme et du libéralisme. Afin d’analyser les rapports avec les pensées rousseauistes, nous envisageons d’effectuer des recherches au sein d’archives suisses. En effet, Saint-Simon a séjourné à Genève au début des années 1800. Ces recherches mettront en évidence l’objectif de ces séjours qui reste inconnu jusqu’à présent. 5) Interprétation des textes religieux Durant les deux dernières années de sa vie, Saint-Simon s’est consacré à la rédaction de deux œuvres qui portent sur la question religieuse. Nous nous intéresserons aux idées de notre auteur quant à la place de la liberté dans la dimension morale et spirituelle de l’humanité. En effectuant nos recherches, nous voudrions revaloriser la philosophie de Saint-Simon. Depuis 2010, à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance, la tendance est à la revalorisation de sa pensée, mais de tels travaux ne sont qu’à peine amorcés. Notre étude contribuera donc à découvrir les valeurs actuelles de la pensée de Saint-Simon.


  • Pas de résumé disponible.