L'impact des pratiques de ressources humaines en faveur du handicap sur le bien être et la performance au travail des collaborateurs handicapés. Une approche par les théories de l'identité.

par Catherine Coll (Lepine)

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Karim Mignonac.

Thèses en préparation à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion TSM (Toulouse) , en partenariat avec TSM Research (Toulouse) (laboratoire) depuis le 26-09-2013 .


  • Résumé

    8 ans après la loi "Handicap" du 11 février 2005, le sous-emploi des personnes handicapées reste très élevé. Avec l'augmentation de l'âge de la retraite, de plus en plus de salariés sont porteurs de handicap en fin de vie professionnelle. Dès lors, la réussite de l'intégration du handicap dans l'entreprise va devenir une problématique essentielle. A cette fin les organisations réalisent aujourd'hui, pour leurs salariés handicapés, des adaptations de postes souvent nécessaires. Cependant, accepter ces aménagements correspond pour le travailleur handicapé à reconnaître une incapacité pouvant nuire à l'image professionnelle positive qu'il souhaite donner. Dans ce cadre, quel est l'impact sur l'identité des travailleurs handicapés d'un accès à des politiques de ressources humaines en leur faveur ? Vont-ils désirer intégrer ou au contraire segmenter cette identité ? Quel sera l'impact de cette identité sur leur satisfaction et leur performance au travail ? Nous proposerons aux employeurs un cadre qui offrira aux salariés handicapés un soutien permettant de protéger la saillance de leurs identités.


  • Pas de résumé disponible.