Gestion des carrieres et strategies elitaires dans les grands corps de l’etat

par Fatim Zahra Rhazi

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Véronique Chanut.


  • Résumé

    La décision publique de fusionner en 2008 deux corps techniques de l’Etat (celui des Ponts et Chaussées et celui du Génie Rural, des Eaux et des Forêts), s’inscrit dans un mouvement de rationalisation par l’Etat de la gestion des corps d’encadrement supérieur. Elle a soulevé néanmoins un certain nombre de problèmes en termes de gestion. Elle a notamment contribué à changer les conditions de développement des carrières de ces ingénieurs. Dans cette recherche doctorale, l’évolution du nouveau corps issu de la fusion (le corps des Ingénieurs des Ponts, des Eaux et des Forêts) sera analysée à travers notamment les trajectoires professionnelles de ses 4000 membres. L’analyse empirique comporte à la fois un volet quantitatif et des aspects qualitatifs. Dans un premier temps, il est prévu de recueillir les données statistiques nécessaires pour procéder à une radioscopie du corps et rendre compte objectivement des positionnements de ses membres, dans l’appareil d’Etat comme dans le secteur privé. Ce volet quantitatif sera complété par une analyse qualitative afin de comprendre les orientations données par les ingénieurs à leur carrière et leurs motivations pour « faire carrière ». Ce volet s’appuiera plus particulièrement sur les développements théoriques concernant les « ancres de carrière ». L’ensemble du projet de recherche vise à élucider les nouvelles stratégies élitaires mises en œuvre par les Grands corps de l’Etat et à en déduire des enseignements sur la gestion de l’encadrement supérieur de l’Etat.


  • Pas de résumé disponible.