Sacralité de la territorialité et formation de la communauté : interaction entre statuts juridico-religieux personnels et territoriaux dans la Rome républicaine

par Lola Querol

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Michel Tarpin.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Università degli studi di Firenze , dans le cadre de Sciences de l'homme, du Politique et du Territoire , en partenariat avec Laboratoire Universitaire Histoire Culture(s) Italie Europe (laboratoire) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    La recherche explorera les procédures religieuses utilisées dans la Rome républicaine et des premiers temps de l'Empire pour définir des espaces politiques différents au sein de l'empire. On examinera les rituels propres aux limites et à leur transgression afin de mettre en évidence l'interaction entre statuts territoriaux et statuts juridiques. L'analyse détaillée, à la fois de la complexité territoriale, conceptuelle et fonctionnelle, ainsi que celle des rituels qui permettent de définir les statuts, contribuera à donner son sens à un état de fait qui ne peut pas s'expliquer uniquement par un « conservatisme religieux » romain, mais aussi par une fonctionnalité réelle. Le travail vise donc à éclairer les procédés qui ont guidé la définition et l'évolution du rapport entre espace et statuts dans le monde romain et qui ont laissé une trace durable dans les pratiques du droit.

  • Titre traduit

    Sacredness of the territoriality and formation of the community: interaction between personal and territorial juridico-religious statuses in the Roman republic


  • Résumé

    The research will explore the religious procedures used in republican Rome and in the early days of the Empire to set different policy areas within the empire. We will discuss the rituals necessary to establish the boundaries and allow their transgression in order to highlight the interaction between territorial statutes and legal statutes. The detailed analysis, both the territorial complexity , conceptual and functional, as well as that of the rites which allow to define the statutes, will contribute to give its sense to an established fact which cannot give some explanation only by a " religious Roman conservatism ", but also by a real feature. The work aims to clarify the processes which guided the definition and the evolution of the report between space and statutes in the Roman world and which left a long-lasting trace in the practices of the law.