Le politique et les réformes : l'analyse politique des contraintes déterminant la formation du plan Juppé pour la protection maladie (1995)

par Kwon-neung Lee

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Monika Steffen.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale sciences de l'homme, du politique et du territoire (Grenoble) , en partenariat avec PACTE - Politiques publiques, ACtions politiques et TerritoirEs (laboratoire) et de Sciences Po Recherche (equipe de recherche) depuis le 01-09-2006 .


  • Résumé

    Notre travail insiste particulièrement à découvrir des contraintes politiques qui ont engendré le plan Juppé de 1995. Pour cela, nous distinguons tout d'abord le gouvernement (entendu comme organisation d'un ensemble humain) du politique. Par le politique nous entendons une organisation d'un ensemble humain selon les principes communautaires. Le politique se caractérise par la réciprocité (interdépendance, interpénétration et interdétermination) entre le gouvernant et le gouverné et surtout par le pouvoir des gouvernés issu de la réciprocité. Nous appelons le pouvoir des gouvernés et ses opérations les principes communautaires car les premiers sont des essences humaines. Il en déduit que le politique est un type spécifique du gouvernement. Deuxièmement, nous constituons, de façon particulière, les contraintes politiques. En fait, les individus incarnent les principes communautaires dans des institutions et des pratiques. Par ailleurs, les dernières sont changées, soit disparues, soit transformées, soit inventées. Cela veut dire que les principes communautaires sont toujours mêmes, par contre, leurs incarnations dans les institutions et pratiques sont différentes selon le temps et l'espace. Les contraintes politiques au moment donné se composent, donc, des principes communautaires d'une part, et des institutions et pratiques actuelles d'autre part. En s'appuyant sur cette perspective, nous analysons, dans la première Partie, la formation sociale et historique des contraintes politiques. Elles se sont formées historiquement tout en constituant le champ gouvernemental et le cadre de formation des politiques publiques. Surtout, elles étaient les causes majeures qui rendaient possible la construction de l'Etat social français et en même temps elles sont devenues des éléments plus essentiels de l'Etat social. Ensuite, dans la deuxième Partie, nous tentons de poursuivre comment et par quelle voie les contraintes politiques, ainsi installées dans l'Etat social, ont engendré la formation du plan Juppé. Surtout, notre analyse se focalise sur les contraintes qui se sont imposées sur Juppé, son équipe de quinzaine personnes, et le RPR.

  • Titre traduit

    The dynamics between politics and reforms : A political analysis of the constraints explaining the Juppé healthcare reform (1995)


  • Pas de résumé disponible.