Les exilés en communication. Le cas des auteurs de la francophonie choisie d'Europe médiane(1939 - à nos jours).

par Axel Boursier

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Joanna Nowicki.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Lexique Dictionnaire et Informatique (laboratoire) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    L'hypothèse que je développe dans ma thèse a pour but de démontrer qu'il existe un fondement anthropologique commun à l'ensemble de la littérature issue de la francophonie que je nomme choisie, c'est-à-dire mise en œuvre par des auteurs dont le français n'est pas la langue natale. Ce fondement anthropologique se cristallise autour de la notion kundérienne de "Grund" et se forge autour du partage de nombre d'expériences communes: exil, choc du totalitarisme, perte de la patrie, choix du français et bilinguisme permanent. Ces auteurs toujours à la marge de la littérature française proposent un imaginaire bivalent, toujours orienté par deux nations. Le choix de centrer notre corpus d'étude sur la littérature produite par des auteurs issus d'Europe médiane, nous permet de saisir une pensée européenne en train de se faire. Ces auteurs n'ayant plus d'attaches nationales sont avant tout des auteurs européens atteints de la "maladie culturisante".

  • Titre traduit

    Exile in communication. The case of authors from East Central Europe who choose to write in French (1939 – present)


  • Résumé

    My thesis focus on the problem of identity and communication for authors who come from "Europe Médiane" choose to go in France and write in French from 1945 until nowadays. I develop a discursive approach to analyze the relation between story (Ricoeur) configuration and identity. My project is to add some knowledge to study of exil and francophonie.