Espace et mémoire en Aquitaine : les premiers édifices religieux chrétiens en milieu rural dans les diocèses de Bordeaux, Bazas et Agen (IVème - Xème siècle)

par Christelle Ehrhardt

Projet de thèse en Sciennces archéologiques

Sous la direction de Isabelle Cartron kawe.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Institut de recherche sur l'Antiquité et le Moyen Age (equipe de recherche) depuis le 14-09-2013 .


  • Résumé

    La genèse des édifices religieux chrétiens a fait l’objet de nombreuses recherches qui ont essentiellement porté sur les problèmes de christianisation et de formation du réseau paroissial. L’objectif de cette thèse est d’étudier, à travers une approche interdisciplinaire, le contexte et les modalités d’implantation de ces premiers lieux de culte chrétiens en milieu rural. Cette perspective est aujourd’hui possible grâce à l’établissement d’un corpus aquitain conséquent, au développement de l’archéologie du bâti, de l’archéométrie et de l’archéo-anthropologie, ainsi qu’à une meilleure connaissance du mobilier de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge. Il s’agit d’analyser les spécificités de la mise en place de ces édifices dans un espace particulier : construction ex nihilo, continuité d’occupation ou réoccupation de structures plus anciennes ayant pu influencer leur installation ou leur organisation. Celles-ci ne résultent pas toujours uniquement d’un choix pratique ou d’un acte fortuit mais dans certains cas aussi d’une stratégie réfléchie soulignant la mémoire d’un individu, d’un groupe ou d’une communauté et témoignant d’un rapport particulier au passé. Ce travail cherche ainsi à définir les enjeux mémoriels de ces ensembles en s’attachant à l’étude des particularités architecturales, de l’articulation et de l’évolution des structures bâties, des relations avec les habitats et espaces funéraires associés et en tentant d’identifier les fonctions et les acteurs de ces fondations.

  • Titre traduit

    Space and memory in Aquitaine: the first Christian religious buildings in rural areas in the dioceses of Bordeaux, Bazas and Agen (4th- 10th Century)


  • Résumé

    The genesis of Christian religious buildings has been largely investigated, and until now held a particular focus on the issues of Christianization or forming of the parish network. Using an interdisciplinary approach, the aim of this doctoral thesis is to study the context and conditions in which the first rural churches were established. This angle of research has been made possible thanks to the development of a significant corpus in Aquitaine, the progress of building archaeology, archaeometry and archaeological anthropology, and a better knowledge of late antique and early medieval artifacts. It tends to analyze the characteristics behind the erection of those buildings in a particular space: ex nihilo construction, continuity of occupation, reoccupation of former structures, which may have influenced their setting up or organization. Those choices do not always originate only from some practical or incidental act but in some cases also from a well-thought strategy emphasizing the memory of an individual, a group or a community and reflecting some particular link to the past. Thus, this research aims at determining the stakes of memory of those buildings by studying the architectural specific features, the planning and evolution of the structures, the relations with the surrounding settlements and cemeteries, and by trying to identify the functions and protagonists of those foundations.