Les distiques rimés (mandinadhes) de Karpathos entre profane et sacré dynamiques contemporaines d'un genre poétique et musical improvisé

par Mélanie Nittis

Projet de thèse en Arts

Sous la direction de Stéphane Sawas.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-09-2013 .


  • Résumé

    L’improvisation poétique chantée est une performance que l’on rencontre dans diverses régions de la Grèce, où elle peut prendre la forme de joutes oratoires. Dans le village d’Olympos, situé au nord de l’île de Karpathos, dans la mer Égée, l’improvisation poétique chantée, connue sous l’appellation de mantinades, revêt un caractère particulier. Elle se développe lors de fêtes rituelles appelées glentia, soit au cours de rencontres informelles des hommes dans le café, ou bien au moment de la célébration de fêtes religieuses orthodoxes. Partie intégrante du vaste répertoire musical du village, cette improvisation poétique chantée respecte des codes sous-jacents, et les thèmes développés font écho au quotidien de la communauté qui a longtemps vécu en autarcie. À travers un corpus que j’ai enregistré sur le terrain au moment de fêtes religieuses importantes pour le village, je me propose, d’une part, de montrer quel rôle joue cette improvisation poétique chantée au sein d’une communauté dont une majeure partie de ses membres vit actuellement en émigration. D’autre part, je tente de mettre en évidence les liens que cette performance improvisée entretient avec la liturgie orthodoxe qui rythme la vie du village.


  • Pas de résumé disponible.