Bollywood ou l'émergence d'un système

par Soraya Hamache

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporain

Sous la direction de Christophe Bouneau.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Centre d'études des mondes moderne et contemporain (Pessac, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 07-11-2012 .


  • Résumé

    Aujourd’hui, alors que l’on assiste à une déferlante de convoitises d’ordre divers autour de l’objet Bollywood, il est intéressant de se pencher sur les origines de ce système. En effet, le cinéma indien possède une histoire aussi longue qu’Hollywood et occupe une place de plus en plus stratégique au sein de l’échiquier cinématographique international. Cependant, la vision occidentale de Bollywood, de par les productions en série de l’industrie cinématographique indienne, est empreinte de stéréotypes. Cette étude s’appuie donc au départ sur un point de vue ethnocentré. « Coloré », « kitsch », « acidulé », le cinéma indien pâtit de son image et peine à trouver la reconnaissance qu’il mérite. Pour autant, les regards extérieurs au monde indien changent au miroir des mutations de la vision indienne portée sur l’Occident. Beaucoup d’attention a été consacrée au star system mais peu d’intérêt a été accordé à l’envers du décor : Bollywood demeure une « dream factory » (L. Powdermaker). Industrie extrêmement vitale, principal instrument du soft power indien et usine à rêves rythmant la vie quotidienne de nombreuses personnes, Bollywood est au cœur de l’économie des loisirs indienne. Ses territoires de production et de diffusion se sont à la fois concentrés et démultipliés : elle est ainsi devenu un modèle cinématographique pour certains pays émergents tels que le Nigéria avec Nollywood. S’insérant pleinement dans les Subaltern studies, ce sujet met l’accent sur l’histoire d’un phénomène de société qui prend une envergure mondiale.

  • Titre traduit

    Bollywood or the emergence of a system


  • Résumé

    Nowadays, while we are assisting to a wave of interest around “Bollywood object”, it’s interesting to focus on the origins of the system. Indeed, the Indian cinema has got a history as ancient as Hollywood’s history and occupies an increasingly strategic role within the international film industry. However, the western vision of Bollywood, due to the serial productions of the Indian cinematographic industry, has plenty of stereotypes. This study is thus at first based on an ethnocentré point of view. "Colored", "kitsch ", "acidulé", the Indian cinema suffers from its image and has difficulty in finding the recognition it deserves. However, foreign vision of the Indian world changes, as the Indian vision concerning the West is changing. A lot of attention was dedicated to the star system but not enough interest was given to the other side of the coin: Bollywood remains a dream factory. Extremely vital industry and main instrument of the Indian soft power playing a central role in the everyday life of many people, Bollywood is at the heart of the Indian leisure economy. Bollywood’s territories of production and broadcasting are at the same time concentrated and increasing : it so became a film model for certain emerging countries such as Nigeria with Nollywood. As part of Subaltern studies, this subject emphasizes the history of a society phenomenon which is getting an international scope.