Les réquisitions à Paris pendant l'occupation allemande (1940-1944) : évolution du bâti et des comportements de la population parisienne.

par Latefa Faiz

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Fabrice Virgili.

Thèses en préparation à Paris 1 , dans le cadre de Histoire , en partenariat avec Identités, Relations Internationales, Civilisations de l'Europe (IRICE) (equipe de recherche) depuis le 07-11-2012 .


  • Résumé

    Le 14 juin 1940, Paris est occupée et vit désormais à « l'heure allemande ». Le contexte inédit d’Occupation transforme l’espace urbain et implique dans le cas des réquisitions, une privation de jouissance pour le propriétaire public ou privé et le locataire, mais aussi des réaménagements architecturaux. Les réquisitions signifient ainsi la création de nouvelles structures publiques françaises en charge du règlement des dites réquisitions, à l'instar de la Commission consultative de réquisitions, du directeur des Affaires de Réquisitions et d’Occupation, de la Direction générale des Affaires municipales et du plan de Paris de la Préfecture de la Seine; un contexte qui met en exergue les enjeux de micro-pouvoirs et de micro-souveraineté entre l’Occupant et Vichy : la thématique des indemnisations en est un exemple significatif. Cette situation est aussi à l’origine d’une modification de la géographie urbaine et de nouveaux rapports sociaux entre les Allemands et les Parisiens. L’espace urbain devient désormais un espace inédit pour la population : les lieux jusqu’alors familiers deviennent Allemands, ce qui contribue à une détérioration des repères pour les Parisiens qui oscillent entre résignation, accommodements et frustrations.


  • Résumé

    On June 14, 1940, Paris was occupied by the German army. The unprecedented context of the Occupation transforms the urban space and implies, in the case of requisitions, deprivation of enjoyment for the public or private owner and the tenant, and also some architectural rearrangements. The requisitions thus mean the creation of new French public structures in charge of the settlement of the requisitions, such as the Commission consultative de réquisitions, the Directeur des Affaires de Réquisitions et d’Occupation, the Direction générale des Affaires municipales et du plan de Paris de la Préfecture de la Seine. A context that accentuates the issues of micro-powers and micro-sovereignty between the Occupiers and Vichy : the subject of compensation is a significant example. This situation is also at the origin of a change in urban geography and new social relations between Germans and Parisians. The urban space has become an unprecedented space for the population: the previously familiar places become German, which contributes to a deterioration of the landmarks for Parisians who oscillate between resignation, accommodations and frustrations.