Sens et signification musicale dans les partitions graphiques : aspects visuels de l'invention musicale

par Marina Maluli Cesar

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Jean-Marc Chouvel.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) depuis le 15-07-2013 .


  • Résumé

    Ce travail est dédié à l’analyse des partitions graphiques et de l’interaction son-image qui en résulte. Notre corpus de recherche comprend aussi bien des partitions qui utilisent une notation plus plastique que le sous-type textuel ou verbal et quelques partitions mixtes lesquelles permettent un regard sur la relation établie entre le texte et l'image; comme la musique instrumentale est un art performatif, nous examinerons également les aspects énonciatifs présents dans l’écriture de l’oeuvre menée par le compositeur et dans son interprétation, au moment de sa lecture et de son exécution par l’instrumentiste. La méthodologie consiste à élaborer et appliquer les concepts d’intersémioticité, en insistant sur leurs base linguistique, et ceux de linéarité et tabularité dans l’énoncé visuel. Nous voulons aussi rapporter ces concepts à la façon dont l’énoncé se produit dans les différentes instances du texte musical. En outre, cette thèse aura également un biais diachronique, dans le sens que nous voulons aborder certains types de notation utilisés tout au long de l’histoire de la musique et la façon dont s'est passée la transition d’un système à l’autre.

  • Titre traduit

    Sense and musical signification in graphic scores : visual aspects of musical invention


  • Résumé

    The purpose of this research is to analyse graphic scores and the sound-image interaction arising thereform. The research corpus includes both scores that use a notation of a more plastic caracter like the subtype textual or verbal, and some mixed scores, which allow a glimpse into the text-image relationship established. Once the instrumental music is a performative art, we will also deal with some enunciative aspects presents both in writing the work, carried out by the composer, as in his interpretation, during reading and performance of the work for the interpreter. The methodology consist in developing and applying the concepts of intersemioticity, emphasizing its linguistic basis, and linearity and tabularity in visual enunciated. We also intend to relate these concepts to the way occurs the enunciation in different instances of the musical text. Moreover, this research will also have a diachronic bias, in the sense that we intend to address some types of notation used throughout music history and how the transition between systems of notation occurred.