une approche épistémologique de l'identité biologique des clones ; entre déterminisme épigénétique et variabilité génétique silencieuse. La part inexpliquée du phénotype.

par Beatrice De montera

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Jean Gayon.

Thèses en préparation à Paris 1 , dans le cadre de Philosophie , en partenariat avec Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences (IHPST) (equipe de recherche) depuis le 30-11-2001 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.