L’approche du texte littéraire de langue française en contexte universitaire égyptien. Quelle place pour le sujet lecteur ?

par Dalia RAGAB ALI ZAGHLOUL

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Sous la direction de Julien Kilanga.

Thèses en préparation à Angers en cotutelle avec l'Université d'Alexandrie , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Cultures, Echanges (SCE) (Angers) , en partenariat avec Centre d'études et de recherche sur imaginaire, écritures et cultures (UPRES EA 922), Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 26-03-2013 .


  • Résumé

    En matière d’enseignement littéraire et à l’image de la didactique de la langue en général, l’accent est désormais mis sur l’apprenant. La réhabilitation du rôle du lecteur, inspirée par les théories de réception, a permis de passer de la mise en valeur du texte à celle de l’apprenant, de l’objet à celle du sujet, et a ainsi favorisé l’émergence de la notion de « sujet lecteur » dans le domaine de la didactique du texte littéraire. Ce travail qui s’inscrit dans une perspective interventionniste, se propose de repenser l’approche réservée au texte littéraire au sein de l’institution universitaire égyptienne et notamment la place dévolue à l’apprenant en tant que sujet. Partant d’une enquête de terrain effectuée dans trois établissements universitaires publics en Egypte, il étudie les moyens d’accroître l’apport de l’enseignement littéraire sur le plan personnel et social en favorisant l’investissement de l’apprenant sur le plan affectif, culturel, créatif et social. Il s’agit des quatre axes de renouvellement que nous avons retenus comme étant propres à accroître la place faite à l’apprenant : le développement de la conscience de soi à travers la connaissance de l’autre (Le sujet lecteur : une identité culturelle), sa libre expression à travers la lecture subjective (Le sujet lecteur : une subjectivité affective et psychologique) et l’écriture créative (Le sujet lecteur : une potentialité créative) et enfin sa mise en action à travers la pédagogie de projet (Le sujet lecteur : un agent social).

  • Titre traduit

    The approach of the French language literary text in the Egyptian academic context. What place for the subject reader?


  • Résumé

    In terms of literary education and the image of teaching the language in general, the focus is now on the learner. The rehabilitation of the role of the reader, inspired by the reception theory, allowed to move from the development of the text to that of the learner, from the object to the subject, and has fostered the emergence of notion of 'subject reader "in the field of didactics of literary text. This work is part of an interventionist perspective, proposes to rethink the approach reserved for literary text in the Egyptian academic institution and in particular the role assigned to the learner as subject. Based on a field survey in three public universities in Egypt, it is studying ways to increase the contribution of literary education on personal and social levels by promoting investment learner emotionally, culturally, creatively and socially. These are the four pillars of improvement that we selected as appropriate to expand the curriculum to learners: the development of selfawareness through knowledge of the other (The subject reader: a cultural identity), its free expression through subjective reading (subject reader : an emotional and psychological subjectivity) and creative writing (the subject reader : a creative potentiality) and finally its set in action through project-based teaching (subject reader : a social agent).