L'Asie et les droits de l'homme

par Arivola Randrianarijaona

Projet de thèse en Droit

Sous la direction de Gerard Teboul.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec MIL - Marchés, Institutions, Libertés (laboratoire) depuis le 07-12-2012 .


  • Résumé

    « Les droits de l'homme sont l'expression juridique de ce dont l'être humain a besoin pour mener une vie pleinement humaine ». Cette déclaration du Haut Commissariat des Nations-Unies aux droits de l'homme s'explique par le fait que les droits de l'homme sont basés sur le respect de l'individu et leur principe fondamental est qu'une personne mérite d'être traitée avec dignité. Ensuite, les droits de l'homme sont des droits universels, inaliénables et égalitaires inhérents à tout être vivant indépendamment de sa race, de sa religion, du sexe, de sa condition sociale. Raison pour laquelle les Nations Unies ont légitimé la promotion des droits de l'homme à travers la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme en 1948. On remarque cependant que la promotion et la protection de ces droits sont effectives dans la majorité des pays surtout occidentaux. Des textes internationaux ont été adoptés, textes créant des organes et juridictions chargées d'appliquer et d'interpréter les conventions et certains ont même vocation à connaître les différends en matière de violation des droits de l'homme. On peut entre autres citer la Cour Européenne des droits de l'homme, la Cour Interaméricaine des droits de l'homme, la Cour Africaine des Droits de l'homme. Cependant, force est de constater que même si ces droits sont universels, tous les pays en particulier l'Asie ne partage pas la même conception de ces droits. La question de la compatibilité de la notion de droit de l'homme avec les valeurs asiatiques se pose bel et bien. Tel est le fil directeur et l'objet de la recherche de notre thèse de doctorat. La question de l'Asie et des droits de l'homme. La création d'un organe commun pour la promotion et la protection de ces droits de l'homme dans les différents pays d'Asie sera-t-il envisageable ? si oui de quelle manière ? Quels sont les projets déjà entamés et pourquoi n'ont-ils pas aboutis ? Pour ce faire, il est indispensable de creuser les origines historiques des pays d'Asie, de connaître leurs « valeurs », et les confronter par la conception occidentale. Car en effet, des juristes chinois veulent démontrer que dans le monde chinois contemporain, bien des intellectuels et des acteurs politiques ont une vision de la question des Droits de l'Homme qui diffère de celle de leur gouvernement.

  • Titre traduit

    Asia and Human Rights


  • Résumé

    "Human rights are the legal expression of what a human being needs to live a fully human life." This statement by the High Commissioner of the United Nations for human rights is explained by the fact that human rights are based on respect for the individual and their basic principle is that a person should be treated with dignity. Secondly, human rights are universal, inalienable and equal inherent in all living beings regardless of race, religion, gender, social status. That's why the UN legitimized the promotion of human rights through the Universal Declaration of Human Rights in 1948. However, we note that the promotion and protection of these rights are effective in the majority of most Western countries. International instruments have been adopted texts creating bodies and courts responsible for applying and interpreting policies and some even have authority to hear disputes concerning violation of human rights. We can mention among others the European Court of Human Rights, the Inter-American Court of Human Rights, the African Court on Human Rights. However, it is clear that even if these rights are universal, all countries particularly in Asia do not share the same understanding of these rights. The question of the compatibility of the concept of human rights with Asian values arises indeed. This is the main and the subject of the research of our PhD wire: Asia and human rights' question. The creation of a joint body for the promotion and protection of human rights in various countries in Asia Will it is possible? If yes how? What are the projects already started and why did they not about is? To do this, it is necessary to widen the historical origins of Asian countries, to know their "values" and confront the Western conception. For indeed, Chinese lawyers want to show that in the contemporary Chinese world, many intellectuals and politicians have a vision of the issue of human rights that differs from their government.