Construction sociale de l'innovation et de ses marchés : le cas de la fabrication additive.

par Axel Lagnau

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Philippe Laredo.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec LISIS - Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (laboratoire) et de TIO - Technique, Innovation, Organisation (OMI) (equipe de recherche) depuis le 01-10-2012 .


  • Résumé

    Selon l'American Society for Testing and Materials, la fabrication additive (FA) est un processus qui consiste à joindre des couches successives de matériaux pour produire un objet en trois dimensions modélisé sur ordinateur. Développée à partir des années 1980, les technologies de FA étaient initialement destinées au prototypage industriel. Désormais, ces technologies débordent du cadre de la conception de produit pour investir une pluralité d'espaces allant des laboratoires de recherche aux établis de bricoleurs. À travers ce terrain d'enquête foisonnant, il s'agira de cartographier les dynamiques qui contribuent à la construction sociale d'une innovation et des marchés dans lesquels elle vient s'inscrire. Ainsi, la constitution de communautés d'acteurs, la cristallisation de leurs rôles et positions et la stabilisation de la valeur économique et sociale d'une technologie au stade de l'émergence constituent les axes autour desquels s'articule le travail de recherche. À l'intersection de la sociologie des sciences et des techniques, des innovation studies et des sciences de gestion, ce travail souhaite contribuer au débat sur la construction sociale des trajectoires technologiques et participer à une meilleure compréhension des niches marchandes et non marchandes où s'articule l'émergence technoscientifique.

  • Titre traduit

    The social construction of innovation and its markets : the example of additive manufacturing.


  • Résumé

    According to the American Society for Testing and Masterials, additive manufacturing (AM) is a process of joining materials to make objects from 3D model data, usually layer upon layer. Developed in the 1980s, AM was initially employed for industrial prototyping. Today, AM technology is no longer solely used for industrial design purposes. It has spilled over into a variety of spaces ranging from research labs to DIYer garages. Through this rich field, our thesis plans to map the dynamics observed in the social construction of an innovation and the markets in which it embeds. The construction of actor communities, the crystallization of their roles and positions, and the stabilisation of an emerging technology's economic and social value are the focus of our research. Drawing on theories and methods developed in STS, innovation studies and management science, our PHD aims to contribute to the ongoing debate on the social construction of technological pathways and a better understanding of niche dynamics in emerging fields of technoscientic knowledge.