L'évolution des métiers et de l'activité dans le secteur du handicap

par Etienne Antelme

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Gilles Jeannot.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec LATTS - Laboratoire Techniques, Territoires, Sociétés (laboratoire) et de TIO - Technique, Innovation, Organisation (OMI) (equipe de recherche) depuis le 01-11-2010 .


  • Résumé

    Chorum, offre de protection sociale dédiée à l'économie sociale et solidaire, et notamment au secteur médico-social et organismes relevant de la convention de 1966, est saisi régulièrement de demandes d'éclairages et d'outils pour aider les établissements et leurs personnels à faire face à des risques, des pénibilités, des situations problématiques, éventuellement des violences, qui pourraient être en train de se répandre. Dans le secteur, des responsables d'établissements, des directeurs de ressources humaines, des CHSCT sont nombreux à signaler des phénomènes – plus ou moins aisés à décrire – de malaise des professionnels vis-à-vis des conditions dans lesquels ils exercent, de débordement, de manque de réponses à apporter à des situations critiques. Une lassitude s'exprime également, souvent qualifiée d'usure par les intéressés. Ce sont autant d'alertes sur le caractère soutenable du travail et des emplois, alors même que le recul prévisible des âges d'entrée à la retraite impliquera un allongement des carrières et de pouvoir tenir dans la durée. Chorum aimerait être armé d'analyses l'aidant à mieux saisir les évolutions qu'ont pu subir les métiers,les conditions pratiques d'exercice de ces métiers aujourd'hui, les manifestations exactes des pénibilités et difficultés de toutes sortes, qui peuvent être anciennes ou nouvelles. C'est une condition pour mieux appréhender les enjeux d'accompagnement des acteurs du secteur dans l'amélioration des conditions de travail et imaginer l'offre (de conseils, de méthodes, de guides) qui mériterait d'être conçue afin, pour Chorum, de tenir son rôle d'institution aidant à construire de la prévention. D'un côté, le secteur repose sur des régulations institutionnelles anciennes et éprouvées ; il emploie des personnels qualifiés ; les relations sociales et les institutions représentatives du personnel sont activement entretenues. Les métiers sont, pour certains, ancrés dans une histoire longue et des pratiques professionnelles qui se transmettent. Mais, de l'autre, diverses évolutions – qui seraient à inventorier mais peuvent englober les changements sociodémographiques des populations bénéficiaires, le vieillissement, les évolutions réglementaires, et bien d'autres facteurs sans doute – transforment les conditions d'exercice de l'activité. Les travailleurs du secteur paraissent exposés à des pénibilités, des difficultés, des tensions qui les laissent, dans certains cas, désarmés, voire avec le sentiment d'être en échec. Les violences, l'agressivité, l'accompagnement de personnes qui, malgré les soins, l'attention et les méthodes, n'en continuent pas moins de décliner, ces problèmes classiques sont aussi vécus désormais comme adoptant une intensité et des formes parfois nouvelles et déroutantes. Le sentiment progresse, parmi les professionnels, de conditions de travail difficiles à endurer sur toute une carrière (à qui le recul de l'âge de la retraite promet, par ailleurs, de s'allonger). Les phénomènes d'usure sont considérés comme présentant une réelle actualité, tout en restant à mieux inventorier.

  • Titre traduit

    The evolution of the jobs and of the activity in the sector of the handicap


  • Pas de résumé disponible.