Ancêtres" et "Cousins": la romance familiale de Ralph Ellison de Invisible Man à Three Days Before the Shooting

par Kamila Louadj

Thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères

Sous la direction de William E. Dow.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de CS - Cultures et Sociétés , en partenariat avec Centre de recherche Littératures, savoirs et arts (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) .


  • Résumé

    Ma thèse se propose d'explorer la problématique de l'ancestralité littéraire chez l'auteur Africain Américain, Ralph Ellison. La perception identitaire et généalogique - au sens littéraire - de Ralph Ellison apparaît comme un paradoxe en ce que l'auteur revendique le droit de pouvoir choisir ses ancêtres en précisant que ceux-ci ne sauraient être imposés par une appartenance raciale. En conséquence, Ellison se réclame des écrivains Américains blancs et de certains auteurs Européens et, en apparence du moins, exclut ses prédécesseurs noirs de son ascendance littéraire. Ma thèse se propose d'examiner comment le choix d'une affiliation littéraire exogamique chez Ralph Ellison reflète une quête généalogique dont le but est d'établir une légitimité littéraire, mais surtout son idéal d'une véritable démocratie et d'un modèle d'intégration totale et légitime de l'Africain Américain, et qui en fait un dépositaire de l'héritage de tout le canon littéraire Américain et même occidental. Du fait de ces multiples influences, l'oeuvre de Ralph Ellison apparait comme un dialogue intertextuel qu'il entretient avec ses prédécesseurs à la fois blancs et noirs. Ses textes doivent donc être envisagés comme un discours qu'il convient de rapporter au contexte littéraire dans lequel il est produit: le creuset que constitue la tradition littéraire et folklorique Africaine Américaine et le canon Occidental. Cette thèse se propose d'élucider ce « roman familial» en montrant comment Ellison exploite l'ensemble de ses influences intellectuelles, culturelles et historiques pour réviser les symboles et les tropes qu'il a hérités des deux traditions; comment il s'est approprié le style de ses ancêtres blancs dans le but de critiquer le contenu de leurs œuvres, mais aussi dans le but de parodier également le style et le contenu des œuvres de ses prédécesseurs noirs dont il ne partage pas l'approche idéologique du problème des noirs aux Etats-Unis.

  • Titre traduit

    “Ancestors” and “Relatives”: Ralph Ellison's Family Romance from Invisible Man to Three Days Before the Shooting


  • Résumé

    My dissertation explores what I call Ralph Ellison's literary “family romance.” I investigate how Ellison's concern with identity politics and novelistic achievement, and his engagement with the ideal of democracy and integration informed his selection of literary patrilineage and led him to reverse the trope of literary lineage by claiming descent from European and white American literary predecessors whom he names his “ancestors,” and by underplaying the influence of his African American forebears whom he names “relatives.” I demonstrate that the ground on which Ellison reverses the trope of literary kinship relates to his view of literature as inherently integrationist. Ellison, through his non-fiction and the polyphony of allusions in Invisible Man and his posthumous novel Three Days Before the Shooting, enters into a revisionist dialogue with his ancestors and his relatives. I explore this through the example of Ernest Hemingway, André Malraux and Richard Wright. I argue that Ellison's chosen ancestors provided him with models of form that he used to re-inscribe or subvert models of content presented by both his ancestors and his relatives, and that Ellison embodies these influences by Signifyin(g) on the texts of both sources wherein he criticizes their representation of the African American and his experience, through the use of the multiple strategies of signifying such as literary allusion, repetition with variation, parody and pastiche.