Centralité et forme urbaine. La dimension morphologique de l'accès à la ville et ses potentialités dans la perspective d'une alternative à la mobilité automobile

par Colas Bazaud

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Karen Bowie.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec IPRAUS - Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société (laboratoire) depuis le 01-11-2010 .


  • Résumé

    Principalement théorisées par des géographes et des économistes, les notions de centre et de centralité sont traditionnellement utilisées pour comprendre et décrire les villes, ainsi que pour agir sur celles-ci. Alors que l'idée de parvenir à des villes plus économes sur le plan énergétique tend aujourd'hui à faire consensus, ces notions restent très présentes dans les champs de la recherche et de la planification urbaine, en particulier dans le cadre de réflexions visant à structurer les villes autour des transports collectifs. Relevant d'une approche envisageant l'organisation générale des villes, l'utilisation de ces notions est notamment courante dans des schémas directeurs concernant des métropoles dans leur ensemble. Par ailleurs, les mêmes objectifs environnementaux donnent lieu à des réflexions relatives à des échelles d'analyses plus fines, concernant les formes bâties et non bâties des villes, notamment aux niveaux d'espaces qualifiés de « centres », existants ou en devenir. Relevant de champs disciplinaires différents, ces deux niveaux d'analyse concernent une même réalité urbaine. Leurs pertinences respectives sont donc appelées à se conditionner mutuellement. Cette thèse en architecture s'intéresse ainsi aux implications réciproques de la centralité et de la morphologie des espaces urbains, en particulier dans la perspective d'une ville structurée autour du rail.

  • Titre traduit

    Centrality and urban form. The morphological dimension of access to the city and its potential for an alternative to automotive mobility


  • Résumé

    The notions of center and centrality were mainly theorized by geographers and economists in order to understand and describe cites. There is also a tradition of use of these concepts by practitioners. Today, while the intention to make cities more efficient in the energy sector tends to be a consensus, these notions remain widely used in urban planning and research fields, especially for a transit oriented cities perspective. The use of these concepts usually relates to the general organization of cities and is especially common in metropolitan areas master plans. Moreover, at more local analysis scales, the same environmental objectives lead to reflections about built and non built urban forms, especially in existing or planned central areas. Although these two analysis levels tend to belong to different disciplines, they relate to the same urban reality: the relevance of each of them affects the other's. This Architecture Ph.D focuses on the reciprocal implications of the centrality and the morphology of urban spaces, especially in the context of a transit oriented cities approach.