Du vernaculaire à la déprise d'oeuvre. Urbanisme, architecture, design.

par Edith Hallauer

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, Urbanisme


Sous la direction de Thierry Paquot.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de VTT - Ville, Transports et Territoires , en partenariat avec LAB'URBA (laboratoire) depuis le 01-09-2012 .


  • Résumé

    En ce début de millénaire, on peut observer dans la production contemporaine du cadre bâti (urbain et paysager) et dans la pensée critique qui l'accompagne, l'émergence de 'revendications vernaculaires', appelant à penser un design, une architecture, ou un 'urbanisme vernaculaire contemporain'. Au-delà des discours, quels enjeux spécifiques soulèvent ces dénominations ? Il semble que ces tentatives protéiformes définissent en creux les contours d'une pratique que nous appellerons la 'déprise urbaine'.

  • Titre traduit

    From vernacular to deprise d'oeuvre. Urbanism, architecture, design.


  • Résumé

    In this new millennium, we can observe in the contemporary production of the built environment (urban and landscape) and critical thinking that comes with it, the emergence of 'vernacular claims', calling for a 'contemporary vernacular' design, architecture, or urbanism. Beyond the speeches, what specific issues are raised by these names? It seems that these proteiform attempts define the outlines of a practice that we call 'urban divestiture'.