La représentation du désordre: politique et poétique XVIe-XVIIe siècles (c. 1570-1630)

par Nadia Ghallawinji

Projet de thèse en Langue et Littérature Françaises

Sous la direction de Bruno Petey-girard.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de CS - Cultures et Sociétés , en partenariat avec LIS - Lettres Idées Savoir (laboratoire) depuis le 18-07-2012 .


  • Résumé

    « La représentation du désordre : poétique et politique. Fin XVIe-début XVIIe siècles » : Ce travail s'intéressera à la représentation du désordre à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècles (c. 1570-1630) ; il cherchera à mettre en évidence l'articulation entre politique et poétique dans une période qui connaît de profonds bouleversements : on assiste au passage d'un pouvoir royal qui ne parvient pas à maintenir l'ordre alors que les sujets se déchirent dans les domaines religieux et/ou politiques à un pouvoir royal fort qui pose les fondements de l'absolutisme. La poétique répond à un savoir-faire, se conforme à un ordre fixé par des règles. Dans un monde où la politique du souverain se montre peu efficace pour rétablir ou maintenir l'ordre, où la religion qui ordonne la société est un facteur de désordre, l'espace de la poétique est peut-être une manière d'instaurer un ordre dans un monde mimant le réel : pour ce faire, le désordre est régulièrement mis en scène. Ma recherche s'attachera à analyser une complémentarité qui peut se manifester selon des modalités diverses, en soulignant les constantes et les évolutions de ce désordre. Plusieurs domaines sont concernés : le théâtre, les ballets de cour et les entrées royales sont l'occasion de sa mise en scène. Le désordre, de thème, devient alors figure structurante de la représentation, revêtant en fonction des circonstances des visages multiples. La scène devient le lieu où le désordre est à la fois exhibé et maîtrisé, peut-être résorbé par l'art. Les objectifs sont multiples en fonction de la nature des publics et des acteurs. Le travail sur les textes sera accompagné d'une recherche sur les témoignages historiques et d'une enquête iconographique. “Representation of disorder in its polical and poetical aspects at the end of the 16th and in the early 17th centuries”: This approach focuses on the representation of disorder between: (1570-1630). It will highlight the interaction between the poetical and the political aspects of life, at an epoch when radical changes occurred. We will, simultaneously, witness a waning king-power that failed to sustain the order any more, whereas his subjects were quarrelling about, defying, and putting into doubt the religious and/or the political issues which laid down the real foundations of the absolute king-power. The poetical order is a matter of a-know-how, a matter of complying with an order obeying fixed rules. In a world where a king's policy reveals to be little effective so as to re-establish or sustain order, or where religion which is supposed to govern society becomes a source of disorder, the poetical space may become a means of restoring order in a reality-imitating world; to accomplish this goal, disorder is regularly, directed, played, and put on the stage. My research will be bound to analyse the complementary effects which may arise according to diverse circumstances through emphasizing the empirical conditions and the development of the disorder in question. Several activities are the opportunities of its reproduction such as: the theatrical plays, the ballets of court, and the royal entrances. Theme disorder becomes, then, the structuring agent of the representation, and reveals different faces according to circumstances. The stage or the scene becomes the place where disorder is, at the same time, mastered, exhibited or perhaps absorbed by art. The artist's objectives are multiple and differ according to the nature of the spectators present, as well as, the actors who are concerned. My approach of the texts will be accompanied with an investigation on historical witnesses as well as a research concerning visual documents.

  • Titre traduit

    Representation of disorder in its political and poetical aspects at the end of the 16th and in the early 17th centuries (1570-1630)


  • Pas de résumé disponible.