La couverture des risques des catastrophes naturelle : analyse théorique et empirique

par Naima Zawali

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Meglena Jeleva et de Salwa Benammou.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de mener une réflexion sur les systèmes de couverture des risques de catastrophes naturelles en accordant une place particulière à la perception que les agents économiques ont des caractéristiques de ces risques. Il s’agit d’une part de mieux comprendre les déterminants des systèmes de couverture existant dans le monde et des comportements individuels, et d’autre part de comparer les différentes formes d’intervention publique face à ces risques. Nos travaux, essentiellement empiriques, s’appuient sur des données statistiques issues d’organismes internationaux et de centres de recherche sur les risques, mais aussi sur des données comportementales issue d’une expérience contrôlée. La typologie des systèmes d’assurance contre le risque d’inondation dans le monde que nous élaborons montre que le système public est globalement dominant et surtout appliqué dans les pays à faible revenu et à forte exposition au risque, le système mixte public/privé étant principalement appliqué dans des pays riches et relativement peu exposés. Concernant la demande d’assurance, ladisponibilité à payer pour s’assurer contre les risques naturels est significativement plus faible que celle pour les autres risques et ce, indépendamment des probabilités et des montants de perte. En comparant différents systèmes d’intervention publique, nous montrons que la mesure la plus efficace semble être une subvention de la prime d’assurance, mais qui peut être très coûteuse si la population est majoritairement composée d’individus présentant de forts biais dans la perception des risques.

  • Titre traduit

    Natural Catastrophe Risk Insurance : theory and empirical analysis


  • Résumé

    The objective of this thesis is to better understand the determinants of natural catastrophe insurance systems in the world, as well as of individual behavior towards these risks. We also compare the efficiency of different public intervention forms in catastrophe risk management. Our data come from international organizations, research centers and one controlled experiment. From the typology of countries in terms of flood insurance that we elaborate it appears that the publicly provided flood insurance system is globally dominant and mainly applied in low-income countries with high risk exposure. Mixed public / private system are mainly applied in rich countries with low risk exposure. Concerning insurance demand, the willingness to pay for insurance is significantly lower for catastrophe risks than for other, standard risks, regardless of probability and amount of loss. Comparing different public intervention systems, we show that the most efficient measure is insurance premium subsidy but its costs can be very high for individual whose risk perception is biased.