La modernisation du champ culturel latino-américain des années 50 et la légitimation du discours des sujets exclus : la trajectoire des écrivains Gloria Stolk et Juan Rulfo

par Carmen Vivas Lacour

Projet de thèse en Etudes hispanophones

Sous la direction de Gustavo Guerrero.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Lexique Dictionnaire et Informatique (laboratoire) depuis le 10-09-2012 .


  • Résumé

    L´objectif de ce projet de recherche est d´étudier comment le champ littéraire latino-américain des années 50 constituait un lieu de création symbolique alternatif. Le projet de modernisation en Amérique Latine a abouti au questionnement de la représentation des sujets en condition de minorité. Certains discours ont ainsi essayé d'intégrer des exclus en leur donnant la parole, comme par exemple les femmes et les indigènes. Le champ littéraire a donc ouvert des espaces pour des individualités désireuses de participer á la construction d'un nouveau projet de nation où des identités hétérogènes seraient acceptées. Dans cette perspective, on s´intéressera a l'œuvre de ces deux écrivains Gloria Stolk et Juan Rulfo qui, pendant la décade des années 50, au Mexique et au Venezuela, ont réussi a construire un espace de création alternatif et pluriel, en incluant des sujets tus jusque lors.  

  • Titre traduit

    Modernization of Latin American litterary field.


  • Pas de résumé disponible.