Figure d'auteur et légitimation des sujets hétérogènes : les écrivains Gloria Stolk et Juan Rulfo dans la modernité latino américaine

par Carmen Vivas Lacour

Projet de thèse en Etudes hispanophones - Cergy

Sous la direction de Gustavo Guerrero.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Lexique Dictionnaire et Informatique (laboratoire) depuis le 10-09-2012 .


  • Résumé

    L´objectif de ce projet de recherche est d´étudier comment le champ littéraire latino-américain des années 50 constituait un lieu de création symbolique alternatif. Le projet de modernisation en Amérique Latine a abouti au questionnement de la représentation des sujets en condition de minorité. Certains discours ont ainsi essayé d'intégrer des exclus en leur donnant la parole, comme par exemple les femmes et les paysans. Le champ littéraire a donc ouvert des espaces pour des individualités désireuses de participer á la construction d'un nouveau projet de nation où des identités hétérogènes seraient acceptées. Dans cette perspective, nous nous intéresserons à l'œuvre de deux écrivains, Gloria Stolk et Juan Rulfo qui dans la décennie des années 50 au Mexique et au Venezuela, ont réussi à construire un nouvel espace de création pluriel y transformer la figure d'auteur. Notre analyse porte sur deux niveaux : l'un sur le discours de chacun et l'autre sur leur profil. D'une part, ils élaborent leur fiction sur les sujets discordants qui les concerne, d'autre part, ils assument leur émergence hétérogène en tant qu'auteurs.

  • Titre traduit

    The figure of the author and legitimation of heterogeneous subjects: the writers Gloria Stolk and Juan Rulfo in the Latin American Modernity


  • Résumé

    The objective of this research is to study how the Latin American literary field of the 1950s constituted a place of alternative symbolic creation. The modernization project in Latin America resulted in the questioning of the representation of minority subjects. Some speeches have thus tried to integrate in the fiction the excluded, as for example the women and the "Campesinos". In this perspective, we will be interested in the work of two writers, Gloria Stolk and Juan Rulfo, who in the 1950s in Mexico and Venezuela succeeded in building a new space of plural creation, transforming the figure of author. Our analysis focuses on two levels: one on the discourse of each one and the other on their profile.On the one hand, they elaborate their fiction on the discordant subjects that concern them, on the other hand, assume their heterogeneous emergence as authors.