Representation de soi chez les polonais et les roumains apres 1989

par Alina Stanculescu

Projet de thèse en Sciences politiques

Sous la direction de Joanna Nowicki.

Thèses en préparation à Cergy Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Centre de recherche textes et francophonie (laboratoire) depuis le 01-07-2011 .


  • Résumé

    Notre démarche porte sur la représentation de soi en Pologne et Roumanie après la chute du communisme, révélée par les milieux publics officiels. Nous intéressons, d'une part, aux prémisses théoriques de l'identification nationale, de l'autre, de son contenu même et ses projections temporelles. Nous analysons tout d'abord la perception explicite de l'identité et l'espace nationales, ainsi que les rapports avec l'autre - une sélection d'hypostases de l'altérité. Ensuite, on projette ces variables sur un axe temporel, en étudiant le rapport avec le passe (mémoire, influence) et la projection dans l'avenir (la finalité de la nation, la quête ou la mission nationale etc.)


  • Pas de résumé disponible.