Ecrivaines Iraniennes:L'émergence de l'expression féminine et ses significations (2000-2004)

par Mojgan Malekian

Projet de thèse en Littérature française et comparée

Sous la direction de Christiane Chaulet achour.

Thèses en préparation à Cergy Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Centre de recherche textes et francophonie (laboratoire) depuis le 24-10-2011 .


  • Résumé

    Mon intention est d'engager une recherche sur les œuvres de quelques romancières iraniennes (depuis la révolution de 1979), qui écrivent en trois langues, persan, anglais, français – le propos s'arrêtera sur cette pluralité linguistique –, en particulier Fariba Vafi, Zoya Pirzad, Chahdortt Djavann, Fariba Hachtroudi et Azar Nafisi pour révéler, comment et par quel choix de sujet et de langue, une romancière tente de se faire entendre en tant que femme malgré la censure imposée par les autorités? Comment elle prend acte, par son œuvre romanesque d'une société qu'elle critique? Comment elle brise le silence et parle enfin de ses sentiments, ses problèmes, son quotidien, son vécu, ses revendications et ses préoccupations ? Quels sont les sujets traités, exposés, analysés par ces romancières (repris ou orignaux) qui ont osé s'insurger contre l'abus de pouvoir d'une société séculaire axée sur la suprématie du mâle. Qu'est-ce qu'elles ont l'intention de raconter à travers leurs livres ? Les messages exprimés par leurs écrits suscitent-ils des échos dans la société iranienne ? Quelles en sont les conséquences sur la transformation de la société ?

  • Titre traduit

    Iranian women writers: The emergence of feminine expression and its meanings (2000-2004)


  • Résumé

    My intention is to do a research on the works of some Iranian novelists ( since the revolution of 1979) , who write in three languages ​​, Persian, English , French. The novelists that I have chosen for this thesis, are Fariba Vafi Zoya Pirzad , Chahdortt Djavann , Fariba Hachtroudi and Azar Nafisi. My goal is to reveal how and by what choice of subject and language, a female writer is trying to be heard as a woman despite censorship by the authorities? How does she acknowledge by her novels a society that she criticize ? How does she finally break the silence and talk about her feelings, problems, her daily life , experiences , her claims and concerns? What are the chosen topics , presented, analyzed by these female novelists (retaken or original ) who dared to rebel against the abuse of power of a secular society based on male supremacy . What do they intend to tell through their books? Do the messages, expressed through their writings, raise echoes in Iranian society ? What are the consequences of these messages on the transformation of the Iranian society ?