Héritage et influence afro-américains dans la production romanesque de Leonora Miano.

par Martial Kamba

Projet de thèse en Littérature française et comparée

Sous la direction de Christiane Chaulet achour.

Thèses en préparation à Cergy Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Centre de recherche textes et francophonie (laboratoire) depuis le 21-11-2011 .


  • Résumé

    Projet de sujet de thèse de Martial KAMBA ' Héritage et influence afro-américains dans la production romanesque de Leonora Miano ' Leonora Miano est une écrivaine contemporaine du Cameroun (Afrique centrale), dont le pays rentre en scène dans la littérature francophone écrite, il y a soixante ans. Ces écrivains proposent des œuvres aux prises avec la société et les aléas politiques de la colonisation puis de la décolonisation. Leonora Miano commence à être connue du public en France, mais dans des secteurs spécialisés ; elle est connue dans son pays d'origine où elle ne réside plus. Elle vit en France et publie ses œuvres aux Éditions du Plon avec quelques autres publications dans d'autres maisons. Etant donné son extrême contemporanéité, il n'y a pas eu de thèses, à ma connaissance sur son œuvre qui a fait, néanmoins, l'objet d'articles scientifiques et journalistiques. Son œuvre a pour thèmes dominants la violence des relations au sein d'un même pays, la révolte de certains personnages, l'interrogation lancinante sur la mémoire et sur l'identité ; elle interroge sans fin le mal être du continent africain et celui des exilés en France. Si son œuvre a retenu notre attention, c'est pour la force de son écriture. Cette force porte des représentations de l'Afrique, de l'Europe et des diasporas afro-descendantes qui ne peuvent laisser indifférent. Il nous faut donc envisager notre thèse comme une analyse et une interprétation au niveau esthétique et sociocritique. Néanmoins, nous avons tenu à définir avec précision l'objet de notre enquête en donnant comme termes à notre sujet, « Héritage et influence afro-américains dans la production romanesque de Leonora Miano ». Formée dans un pays plurilingue et ayant elle-même fait des études supérieures d'anglais, Leonora Miano fait écho dans ses romans à de nombreuses références antérieures ; de sorte que, lire Leonora Miano, c'est relire ses aînés francophones, ses aînés afro-américains et d'autres encore. Lire Leonora Miano, c'est entendre chants et musiques de cette riche culture dont elle donne les clefs, elle-même, dans ses romans et sur son blog qu'elle tient avec beaucoup de systématicité [www.leonoramiano.com]. De la même façon qu'Alain Mabanckou rend hommage dans Lettres à Jimmy à James Baldwin, traçant un lien avec cet Afro-américain, Leonora Miano entretient de multiples rapports avec ses prédécesseurs, hommes et femmes. Il est intéressant de voir comment « Héritage » et « influence » se donnent à lire dans notre corpus et influencent le style et l'organisation du récit. Ce relevé fait permettra de s'interroger sur l'usage que l'écrivaine fait de cet apport antérieur. L'œuvre de L. Miano nous semble être un exemple très parlant de la manière dont se construit la culture contemporaine de l'Afrique francophone. Comment met-elle en corrélation ses romans et l'environnement socioculturel ? En quoi accepter le poids de l'histoire africaine, la blessure de l'esclavage, la colonisation et l'exil peut permettre la ‘'Renaissance'' de la pensée noire dans le champ littéraire africain ? Quelle poétique est mise en place par Leonora Miano, pour rendre compte de son identité et de l'identité collective de l'Afrique postcoloniale ? À ce niveau de la réflexion, nous aurons pour axes de lecture : 1 - Héritage historique : L'Esclavage, la Colonisation et les Indépendances, la léthargie d'une société malade de son passé. (les thèmes). 2 - La place qu'occupe la narration documentaire et/ou anthropologique (narration/onomastique) dans la littérature subsaharienne. 3 - En quoi la sociocritique peut participer de l'émergence du sens dans l'œuvre de Leonora Miano ? Nos ambitions sont multiples : * nous appuyer sur les œuvres afro-américaines et africaines à travers les textes fondamentaux de Malcom X à Frantz Fanon en passant par Frederick Douglass, W. E. B. Du Bois, Marcus Garvey, Langston Hughes, Martin Luther King, Aimé Césaire, Anta Diop, Wole Soyinka… pour mieux appréhender le rôle et la place qu'occupe l'œuvre de Léonora Miano. Il ne faut pas oublier les écrivaines, modèles importants de L. Miano comme Toni Morisson ou Maryse Condé. * nous appuyer également sur les références musicales de son écriture. La sociocritique sera privilégiée pour entrer dans un univers à la fois héritier et novateur. Il nous faudra aussi revisiter tout l'apport de la théorie de l'intertextualité pour en utiliser les orientations les plus efficaces pour l'analyse de notre corpus. Dans cette thèse, nous attendons apporter non seulement notre modeste contribution à L'UCP au Centre de Recherche Textes et Francophonies mais aussi et surtout, aux pôles scientifiques dirigés par les Pr. Christiane Chaulet Achour (notre directrice de thèse) et Violaine Houdart Mérot (directrice de l'équipe, EA 1392) concernant les études sur le féminin et les écritures de femmes, sur l'interculturalité et sur les interrogations des écritures francophones et des études postcoloniales.

  • Titre traduit

    Legacy and influence African-American fiction in the production of Leonora MIANO


  • Pas de résumé disponible.