LITTÉRATURE FÉMININE ENGAGÉE: UNE NOUVELLE PERSPECTIVE SUR LA GUERRE CIVILE AU NIGERIA (1967-1970) PAR CHIMAMANDA NGOZI ADICHIE

par Odile Goubali Talon (Talon)

Projet de thèse en Etudes anglophones - Cergy

Sous la direction de Michel Naumann.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec AGORA (laboratoire) depuis le 01-10-2010 .


  • Résumé

    J'ai développé un intérêt particulier pour Chimamanda Ngozi Adichie, romancière nigériane, jeune et encore peu étudiée. Etant moi-même d'origine béninoise, je partage sa culture et entend prendre les moyens d'étudier le thème de la guerre et des femmes. Elle s'est approprié ce thème et en parle de façon très complexe. J'espère trouver à l'issue de cette recherche, menée avec des méthodologies empruntées à la critique littérature féministe et postcoloniale, un nouveau courant d'écriture lié à l'origine de son approche. Le corpus de mon travail comprend tous les romans de cette auteure ainsi que ses autres textes (articles p ex). C'est une étude tout à fait à fait neuve. Je prendrai en compte des études déjà faites sur le roman de guerre (ainsi que la poésie et la nouvelle) nigérian qui est très riche (Ekwenzi, Saro Wiwa, Omotoso, Achebe, Biyi Bandale…). L'expérience essentielle qui suscita cette littérature fut la guerre civile (Nigéria/Biafra) dont mon auteure témoigne en tant que personne née dans la région qui constitua le Biafra. Une étude comparée entre cette romancière et les romanciers est certes importante, mais il faudra aussi faire ressortir toutes l'originalité et l'écriture de Chimamanda Ngozi Adichie. Notre travail risque de la confronter aux forces et faiblesses des théories féministes et post-coloniales. Le post-colonialisme n'a-t-il pas pas partie liée avec les hommes ? Puis-je rappeler que la guerre est les femmes est aussi une question d'actualité particulièrement importante et qu'il est essentiel d'en étudier la mise en texte dans le cadre littéraire?

  • Titre traduit

    COMMITTED WOMEN WRITING: A NEW PERSPECTIVE ON THE NIGERIAN CIVIL WAR (1967-1970) BY CHIMAMANDA NGOZI ADICHIE


  • Résumé

    I developed a particular interest for Chimamanda Ngozi Adichie, Nigerian, young novelist and still little studied. Being myself of Beninese origin, share its culture and intends to take the ways to study the theme of the war and the women. She appropriated this theme and speaks about it in a very complex way. I hope to find at the end of this search, led with methodologies borrowed from the criticism feminist literature and postcoloniale, a new current of writing bound at the origin of its approach. The corpus of my work includes all the novels of this author as well as its other texts (articles p ex). It is a study completely in fact new. I shall take into account studies already made on the war novel (as well as the poetry and the piece of news(short story)) Nigerian which is very rich (Ekwenzi, Saro Wiwa, Omotoso, Achebe, Biyi Bandale). The essential experience(experiment) which aroused this literature was the civil war (Nigeria / biafra) of which my author testifies as nobody been born in the region which established(constituted) the Biafra. A study compared between this novelist and the novelists is certainly important, but it will also be necessary to highlight all the originality and Chimamanda Ngozi Adichie's writing. Our work risks to confront her(it) with the strengths and weaknesses of the feminist and post--colonial theories. Did not the post-colonialism leave bound(connected) with the men(people)? May I call back(remind) that the war is the women is also a particularly important topical question and that it is essential to study the putting in text in the literary frame(executive)?