La position de la France à l'égard de la question libyenne 1943-1952

par Abdelnaser Ashtiewi

Projet de thèse en Histoire - Cergy

Sous la direction de Eric Vial.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec AGORA (laboratoire) depuis le 28-11-2012 .


  • Résumé

    « La position officielle française vis-à-vis de la question libyenne, de 1943 à 1952, dans la mesure où la politique officielle française était pour le moins ambiguë quant au retour ou non de l'Italie dans son ancienne colonie, voire de l'indépendance immédiate de la colonie. En effet, après les premières débâcles du camp de l'Axe, et de l'effondrement de l'Italie fasciste en 1943, le gouvernement qui le succède va vite rallier le camp des Alliés. Or, la Libye qui devait être occupée momentanément par l'Angleterre et la France, en 1943, doit au sortir de la guerre, doit retrouver un statut, dont le plus voulu par les leaders libyens est l'indépendance, mais les deux forces occupantes, tergiversent entre donner l'indépendance à la Libye, donc se retirer complètement de cette région qui constitue une excellente fenêtre pour entre la Méditerrané, le Moyen-Orient, et l'Afrique surtout la France, qui déjà bien placée au Maghreb et en Afrique noire. Et il y a aussi la question du retour de l'Italie qui avait sauvé la face en intégrant les forces Alliés, donc partagé le territoire avec elle. Voir aussi, le début de la guerre froide en 1947, entre les deux blocs Est-Ouest surtout quant à l'URSS qui veut s'installer en Tripolitaine. Sur ce point, le positionnement français n'était souvent pas clair surtout pour une Libye indépendante, d'où à travers les documents et autres sources d'archives que nous aurons, déterminer ce positionnement français »

  • Titre traduit

    The position of France towards the Libyan question of 1943-1952


  • Résumé

    "The French official position towards the Libyan question, from 1943 to 1952, insofar as the official French policy was at least ambiguous as to whether or not return from Italy in its former colony, or even the Immediate Independence of the colony. Indeed, after the first outburst of the Axis camp, and the collapse of fascist Italy in 1943, the government will soon succeeded by the Allies win. However, Libya was to be temporarily occupied by England and France in 1943, is at the end of the war, must regain status, the most wanted by the Libyan leader is independence, but both occupying forces , dither between giving independence to Libya, so completely withdraw from the area which is an excellent window between the Mediterranean, the Middle East, and Africa especially France, already well placed in the Maghreb and Africa black. And there is also the issue of the return of Italy who had saved face by integrating the Allied forces thus divided the territory with her. See the beginning of the Cold War in 1947 between the two blocs East-West especially with regard to the USSR who wants to settle in Tripolitania. On this point, the French position was often not clear especially for an independent Libya, where through the documents and other archival sources we have, determine what French positioning "