les conflits de l'eau en Palestine

par Issam Al mouhamed

Projet de thèse en Droit

Sous la direction de Jacques Foviaux.

Thèses en préparation à Cergy Pontoise , dans le cadre de ED DSH - Droit et Sciences Humaines , en partenariat avec Laboratoires d'études juridiques et politiques (laboratoire) depuis le 01-12-2008 .


  • Résumé

    La question de l'eau est un des enjeux majeurs pour les années à venir ; le Moyen-Orient est l'une des régions au monde la plus soumise à des contraintes vis-à-vis de l'eau. Et dans le cas des territoires palestiniens, l'eau est devenue une problématique, à cause de la rareté de cette ressource naturelle dans cette région du monde. Son explication est au cœur du conflit israélo-palestinien. Il y a trois grandes zones aquifères dans ces territoires et qui sont une des causes du conflit israélo-arabe. Il y a d'abord le bassin du Jourdain, situé au nord de la Cisjordanie, il y a ensuite l'eau souterraine de la Cisjordanie, et enfin il y a l'eau des nappes littorales y compris celle de Gaza, situé à l'ouest du territoire israélien. Depuis l'occupation des territoires palestiniens en 1967, Israël contrôle presque 80% de l'eau renouvelable chaque année dans ces territoires ; donc son utilisation pose le problème du partage. Ce problème était l'un des principaux sujets des négociations entre les Palestiniens et les Israéliens, et malgré leurs échecs, les accords d'Oslo auraient pu laisser entrevoir une éventuelle amélioration des relations du point du vue hydraulique. Nous allons traiter les démentions des conflits de l'eau en Palestine dans le cadre de la législation internationale qui peuvent aider à les résoudre.

  • Titre traduit

    the water conflicts in Palestine


  • Pas de résumé disponible.