Humanitaires et Journalistes : des acteurs de terrain non négligeables, de par leurs missions, en zones de conflit armé

par Murielle Lhoni

Projet de thèse en Droit public - SHS

Sous la direction de Renaud De la brosse.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (CRDT) Centre de Recherche sur la Décentralisation Territoriale (laboratoire) depuis le 10-12-2012 .


  • Résumé

    Ce sujet de thèse met à l'honneur les acteurs importants qui ont choisi d'exercer leurs métiers dans un contexte difficile de travail qu'est le conflit armé. Souvent oubliés lors des réflexions sur la guerre, ces acteurs non armés sont d'une part les humanitaires et d'autre part les journalistes. Ils se mobilisent quand les guerres éclatent et que les populations sont malheureusement livrées à elles-mêmes. En effet, en pleine confrontation armée, le territoire dans lequel se déroule la querelle est très vite déstructuré, le fonctionnement des différents services publics étatiques s'en trouvent affecté ainsi que la bonne marche de la société. Les humanitaires, pour leur part, interviennent afin d'apporter leur secours aux civils désemparés, souvent affamés, malades et même blessés. A côtés de ces humanitaires, les populations touchées peuvent également compter sur la présence des journalistes qui bravent le danger pour accomplir leur mission d'information ; s'appuyant à cet effet sur les principes de la liberté d'expression et du droit à l'information en toute circonstance. Une mission qui contribue bien souvent à sauver des vies humaines car moteur de la mobilisation des gouvernements et des citoyens qui reçoivent ces informations, souvent en temps réel. Cette mission d'information favorise également la récolte de dons en tout genre, aux profits des associations et des organisations non gouvernementales, afin que sur le terrain des conflits les humanitaires aient les moyens suffisants pour travailler efficacement et soulager les maux des populations touchées. Cependant, le danger n'est jamais très loin de nos acteurs de terrain, car trop exposés aux effets directs de la guerre que peuvent-être : les enlèvements voire les rétentions arbitraires, les assassinats, les viols... Il est dès lors important de se pencher sur la question de la protection des acteurs humanitaires et des journalistes, plus précisément celle de leur protection juridique. Quelles sont donc les règles de droit international qui facilitent, voire celles qui favorisent l'exercice des métiers d'acteurs humanitaires et de journalistes en zones de conflit armé ?

  • Titre traduit

    Humanitarian and Journalists: field players significant, beacause of their missions, in areas of armed conflict.


  • Résumé

    This thesis honors the important players who have chosen to exercise their professions in a difficult work that is the armed conflict. Often overlooked in reflections on the war, these unarmed actors are on one hand the humanitarian and the other journalists. They mobilize when wars break out and that people unfortunately are left on their own. Indeed, in full military confrontation, the territory in which unfolds the quarrel was quickly deconstructed, the functioning of various state utilities are affected and are in the proper functioning of society. Humanitarian, for their part, are involved to provide their assistance to disabled civilians, often hungry, sick and even injured. On these humanitarian side, affected populations can also count on the presence of journalists who brave the danger to accomplish their mission of information; relying for this purpose on the principles of freedom of expression and the right to information in all circumstances. A mission that contributes often to save lives because engine mobilizing governments and citizens receiving the information, often in real time. This finding mission also promotes crop of donations of all kinds, the profits of associations and NGOs so that the field of humanitarian conflicts have sufficient means to work efficiently and relieve sore affected populations. However, danger is never far from our field workers, because too exposed to the direct effects of the war may be: abduction or arbitrary retentions, murders, rapes ... It is therefore important when addressing the issue of the protection of humanitarian workers and journalists, specifically that of their legal protection. What are the rules of international law that facilitate or those that promote the exercise of the professions of humanitarian actors and journalists in areas of armed conflict?