Les activités transfrontalières illicites entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée-Equatoriale. Logiques spatiales, acteurs et enjeux

par Poliny Ndong Beka Ii

Projet de thèse en Lettres et Sciences Humaines - SHS


Sous la direction de Stephane Rosiere.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Homme et de la Société , en partenariat avec (HABITER) Espace Politique et aménagement (laboratoire) depuis le 22-11-2011 .


  • Résumé

    De part le monde, les espaces frontaliers ont fait l'objet de moult recherches. Ce, de par leur nature juridique, politique et économique, de même que leur caractère propre – signe de leur particularité – point de césure entre différentes souverainetés étatiques et trait d'union entre espace régional abouti ou en formation. Tous comme le monde en général, l'Afrique en particulier, n'est pas exempt de recherche dans ses espaces transfrontaliers. Une littérature abonde sur ce thème, tant les domaines et thématiques de recherche sont vastes. Toutefois, il est à déplorer que la criminalité transfrontalière soit une problématique dont la littérature est insignifiante dans le continent africain. La plupart des études sur les marges frontalières portent essentiellement d'une part, sur les aspects politique et économique et d'autre part, sur les mécanismes de mise en place des entités sous régionales au travers de la jonction des espaces frontaliers, c'est-à-dire, l'intégration régionale ou sous-régionale. De ce constat, le choix de ce sujet d'étude n'est pas anodin et insignifié. La criminalité transfrontalière est un phénomène majeur et préoccupant qui met à mal la sécurité des Etats et qui révèle la faiblesse de leur frontière. Elle se défini comme l'ensemble des activités illicites à caractère criminelle et délictuelle qui jouissent d'une ou plusieurs frontières pour se manifester et se développer. Ainsi, cette étude portera sur les activités criminelles et délictuelles pratiquées aux lignes politiques internationales entre d'une part, le Gabon et le Cameroun et d'autre part, entre le Gabon et la Guinée-Equatoriale. Une recension de ces activités sera faite, de même que la typologie de ses acteurs actifs et passifs. Pour mieux comprendre le développement de ce phénomène, il sera judicieux et préalable de faire une lecture minutieuse des frontières gabono-camerounaise et gabono-guinéo-équatorienne, car de part cette lecture nous mettrions en exergue les failles qu'exploitent les praticiens des activités criminelles et délictuelles pour pratiquer leur activité. Cette étude vise principalement, à apporter un plus sur la connaissance déjà existantes des espaces transfrontaliers à travers l'étude d'un phénomène qui n'a que peu intéressés la communauté scientifique.

  • Titre traduit

    Illegal border activity between Gabon, Cameroon and Equatorial Guinea. spatial logics, actors and issues


  • Résumé

    V