'la communisation de la région de Bucarest dans les années 1944-1948'

par Marc Rocquet

Projet de thèse en Lettres et Sciences Humaines - SHS

Sous la direction de Philippe Buton et de Stélian Tanase.

Thèses en préparation à Reims en cotutelle avec l'Université de Bucarest , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (CERHIC) Centre d'Etude et de Recherche en HIstoire Culturelle (laboratoire) depuis le 28-03-2011 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse porte sur l'étude de l'organisation du Parti Communiste Roumain (PCR) à Bucarest dans l'immédiat après-guerre. Les bornes chronologiques du sujet vont du coup d'état du 23 août 1944 jusqu'à l'unification du PCR et du Parti Socialiste Roumain (PSD), en février 1948. Cette étude monographique de l'ensemble des structures locales du PCR à Bucarest vise d'abord à combler l'absence de publications concernant une des plus importantes sections du PCR, celle de la capitale. Ce manque s'explique avant tout par l'ouverture très récente des archives du PCR Bucarest. L'autre ambition de ce projet de recherche est d'établir un modèle d'organisation interne des structures locales du PCR. En comparant les modes de fonctionnements du PCR Bucarest avec ceux des autres organisations territoriales du même Parti, nous espérons mieux apprécier la stratégie de conquête puis de contrôle du pouvoir du PCR à travers son ancrage dans la société roumaine. Les relations interne au Parti et celles qu'il engage avec les autres composantes de la société roumaine implique de comprendre comment le Parti se vit au quotidien. Du militant de la base, jusqu'aux membres du Bureau Politique, de la cellule de quartier au Comité Centrale, c'est l'ensemble des activités du PCR qui mérite d'être étudié aux regards de la place qu'il occupe dans l'Histoire récente de la Roumanie. L'implantation politique du PCR passe en grande partie par la création d'une organisation de masse susceptible d'englober l'ensemble des activités sociales que sa doctrine politique vise à contrôler. L'étude des structures locales du PCR représente selon nous un des enjeux essentiel de la recherche actuel sur le communisme en Roumanie. Nous tacherons donc d'y contribuer en soulignant les rapports internes et externes qui animent le PCR par une mise en perspective de l'évolution de ses structures locales.

  • Titre traduit

    " The sovietization of Bucarest region (1944-1948)


  • Pas de résumé disponible.