La sculpture dans La Comédie humaine de Balzac: Poétique, Politique et Esthétique.

par Isabelle Blondeau

Thèse de doctorat en Lettres et Sciences Humaines

Sous la direction de Nathalie Preiss.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (CRIMEL) Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les Modèles Esthétiques et Littéraires (laboratoire) depuis le 28-10-2005 .


  • Résumé

    Tandis que les références picturales nourrissent les descriptions de la Comédie humaine, donnant littéralement « à voir » le texte, la statuaire semble être l’expression artistique à laquelle Balzac se réfère le moins, ce qui explique que la critique se soit jusqu’à présent fort peu intéressée à cette forme d’art. Pourtant la sculpture est au cœur de la réflexion balzacienne, en ce sens qu’elle participe à la fois de la Poétique et de l’Esthétique du Réalisme, dont l’enjeu, on le sait, est de toucher au plus près le réel par l’écriture. Dès lors, on mesure tout l’intérêt que représente la statuaire pour un romancier puisque, si la peinture montre, la statue s’inscrit bien davantage dans un espace qu’elle occupe, qu’elle remplit comme le ferait un corps. Elle existe. Pourtant cette dimension mimétique, bien réelle au demeurant dans l’œuvre de Balzac, ne saurait constituer l’essentiel de sa réflexion : en effet, c’est peut-être moins dans son rapport à la réalité que la statuaire signifie pour le romancier, que dans celui qu’elle entretient avec la mort, et donc le sacré. Mais en attentant au corps du roi, la Révolution bouleverse le rapport du politique et de la sacralisation, ce dont Balzac, historien de mœurs, ne peut manquer de se faire l’écho. L’esthétique et la poétique balzacienne, on le voit, ne peuvent donc se penser indépendamment de la politique, et tout l’enjeu de ce travail de recherches sera de montrer que la sculpture se trouve à l’aune de cette triple problématique du rapport au réel, à l’art et à l’écriture, autant dire à Balzac lui-même.

  • Titre traduit

    Sculpture in La Comédie humaine of Balzac : Poetic, Politic and Aesthetics


  • Pas de résumé disponible.