Peptides d'élastine et modulation de la réponse T helper au cours de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO)

par Aida Meghraoui (Kheddar)

Projet de thèse en Pharmacie

Sous la direction de Richard Le naour et de Valérie Gafa.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne) , en partenariat avec (IAFBB) Immunité Adaptative et Fonctionnalité des Barrières Biologiques IMAB (laboratoire) depuis le 03-10-2011 .


  • Résumé

    La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est une pathologie inflammatoire chronique caractérisée par une détérioration irréversible des voies aériennes et des espaces alvéolaires. L'emphysème est la composante principale de la BPCO et l'exposition à la fumée de tabac en est le principal facteur étiologique. La réponse inflammatoire au cours de la BPCO est caractérisée par une infiltration massive du tissu respiratoire par les cellules inflammatoires qui sécrètent de nombreuses protéases. Ces protéases participent à la dégradation des composants de la matrice extracellulaire et en particulier à la dégradation de l'élastine. Cette dégradation conduit à la genèse de peptides solubles d'élastine retrouvés dans les différents liquides biologiques de patients BPCO. Si les cellules CD4 et CD8 sont bien décrites dans la littérature comme impliquées dans la physiopathologie de la BPCO, en revanche, le rôle des cellules Th-1/Tc-1 par rapport aux cellules Th-2/Tc-2 reste controversé et l'orientation de la réponse Th au cours de la BPCO n'est pas élucidée à ce jour. Les peptides d'élastine qui orientent la réponse Th vers un profil de type Th-1 pourraient être impliqués dans la modulation de l'équilibre Th/Treg au cours de la maladie. Par ailleurs, les cellules Th-17 doivent être prises en compte dans la polarisation Th au cours de la BPCO. En effet, les cellules Th-17 participent à la réponse immunitaire pulmonaire en modulant les fonctions de la barrière épithéliale bronchique. Elles synthétisent de l'IL-17 qui interagit avec les cellules épithéliales bronchiques qui à leur tour sécrètent de nombreux facteurs solubles dont des chimiokines impliquées dans le recrutement des cellules de l'immunité. Sur la base de l'ensemble de ces données, notre programme de recherche étudie au cours de la BPCO, i) La signature cytokinique de la réponse Th/Treg, et ii) Le rôle des peptides sur la réponse Th/Treg.

  • Titre traduit

    T helper respnse modulation by elastin peptides during Chronic Obstructive Pulmonary Disease (COPD)


  • Résumé

    Chronic Obstructive Pulmonary Disease (COPD) is a chronic inflammatory disease characterized by irreversible damage to airways and alveolar spaces. Emphysema is the main component of COPD and exposure to tobacco smoke is the main etiological factor. The inflammatory response in COPD is characterized by a massive infiltration of respiratory tissue by inflammatory cells that secrete many proteases. These proteases participate in the degradation of extracellular matrix components and particularly in elastin degradation. This elastin breakdown leads to the genesis of soluble elastin peptides found in various biological fluids of COPD patients. If CD4 and CD8 cells are well described in the literature as being involved in the pathophysiology of COPD, the role of Th-1/Tc-1 cells versus Th-2/Tc-2 cells remains controversial and polarization of the Th response in COPD is still unclear. Elastin peptides that favour a Th-1 response might be involved in the regulation of the Th/Treg balance during COPD. In addition, Th-17 cells must be taken into account in the Th polarization in COPD. Indeed, Th-17 cells are involved in the pulmonary immune response by modulating the function of the bronchial epithelial barrier. They synthesize IL-17, which interacts with bronchial epithelial cells which in turn secrete many factors including chemokines involved in the recruitment of immune cells. Based on all these data, our research program studies in COPD i) the signature of the cytokine Th/Treg response, and ii) the role of elastin peptides on the Th/Treg response.