L'île-ville : pour un aménagement durable du territoire : le cas de la Martinique

par Juliana Ichelmann

Projet de thèse en Aménagement

Sous la direction de Pascal Saffache.


  • Résumé

    L’objectif pour la Martinique n'est donc plus de s’adapter mais de se réinventer. Compte tenu de sa morphologie, de son insularité et de son exiguïté,nous ne pourrons optimiser l’aménagement de l’espace, si nous ne nous inscrivons pas dans une démarche de rupture par rapport à l'existant en tenant compte de l’urbanisation galopante. L’expansion urbaine se fait aujourd’hui au détriment des espaces naturels, des espaces ruraux qui subissent un mitage et s’amenuisent inexorablement. Les spécificités insulaires imposent de changer de "logiciel", de paradigme pour initier des politiques volontaristes d’aménagement de l’espace. Le modèle de "l’Île-ville" propose donc un réaménagement des villes, des communes et plus globalement des entités politico-administratives qui sous-tendent le développement de l’île.


  • Résumé

    The objective for Martinique thus isn't any more to adapt itself but to reinvent. Considering its morphology, considering its insularity and considering its exiguity, we cannot optimize the space layout, if we don't join an initiative of break with regard to the existing by taking into account the galloping urbanization. The urban expansion is made to the detriment of spaces' natural, the space rural today which undergo a mitage and diminish inexorably. The island specificities impose to change "software", paradigm to introduce voluntarist politics of space layout. The model of "the Island-city" thus proposes a refitting (reorganization) of cities, municipalities and more globally, politico-administrative entities which underlie the development.