L'acquisition de la morphologie anglaise chez les enfants atteints du sydrome de down

par Selma Bouzgarrou

Projet de thèse en Etudes anglophones

Sous la direction de Christian Bassac.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de 3La - Lettres lingusitique langues et arts depuis le 25-09-2012 .


  • Résumé

    Phénomènes de l'acquisition de la langue anglaise qu'est la morphologie et plu précisément le phénomène de sur-généralisation chez les enfants atteints du syndrome de Down. Analyse des similitudes et /ou différences dans le développement grammatical de la langue anglaise. Déterminer jusqu'à quel point la sur-généralisation (le cas échéant) est présente au sein de leur langue et si oui, avec quels types de mots qu'elle se produit. Cela se fera à travers une étude théorique et une étude empirique. La partie théorique va aborder en particulier le problème de sur-généralisation qui englobe par exemple ma morphologie flexionnelle "go - goed, fast - more fast". L'analyse de ce phénomène selon une approche linguistique permettra de donner un aperçu des théories littéraires qui encadrent les erreurs de la sur-généralisation telles que les théories de l'inné et du connexionniste. L'analyse empirique portera sur une cinquantaine d'enfants anglais trisomiques âgés de 6 à 7 ans basé en Angleterre. Afin de récolter les données souhaitées, une série de tests expérimentaux seront appliqués sur le sujets. Parmi eux, le test sur les verbes irréguliers ou les degrés de comparaison et le test de Wug qui a été élaboré par Jean Berko Gleason en 1958.


  • Pas de résumé disponible.