L’efficacité des stratégies d’influence dans la communication d’une transformation organisationnelle liée à des projets de systèmes d’information.

par Jean Loup Richet

Projet de thèse en Sciences de Gestion

Sous la direction de Frantz Rowe.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-12-2012 .


  • Résumé

    On appelle stratégies d’influence les actions et comportements d’un leader (agent) mis en place pour modifier les décisions et actions de ‘suiveurs’ (cibles). Le leader peut mettre en place des tactiques agressives (hard tactics) ou plus ‘douces’ (soft tactics). Les recherches sur les stratégies d’influence sont divisées : alors que les chercheurs en marketing soulignent les effets nocifs des hard tactics, les chercheurs travaillant sur la sécurité SI recommandent leurs usages dans le cadre de la communication autour de projets de sécurité SI (Johnston et Warkentin 2010). Nous étudierons les effets des stratégies d’influence dans le cadre d'une transformation organisationnelle (TO) liée à des projets de systèmes d'information. La communication lors d’une TO a été peu étudiée (Besson et Rowe 2011), et nous avons identifié un manque de recherches empiriques étudiant les stratégies de communication mises en œuvre dans des contextes de TO. Lors de la communication d'une TO, les stratégies d'influence de type soft tactics peuvent-elles desservir l’Equipe de Direction Générale ? A l’inverse, en quoi les hard tactics peuvent-elles jouer un rôle positif dans la communication de la TO ? Quelles sont les postures et les réactions du middle management et des employées face aux stratégies agressives ? Problématique : « Dans quelle mesure les stratégies d’influence sont-elles efficaces dans le cadre de la communication lors d'une transformation organisationnelle liée à des projets de systèmes d'information ? » Ce projet de recherche nous amènera à caractériser l'efficacité d'une communication de transformation et à étudier les effets des hard et soft tactics dans le contexte d’une TO.


  • Pas de résumé disponible.