Fabrique urbaine, usages formels ou informels de l'espace. Regard croisé Nantes Conakry

par Julie Kebe (Gangneux)

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de François Madoré.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-11-2012 .


  • Résumé

    Ce projet de recherche a pour objectif de comprendre et d’analyser les liens existants entre les processus de fabrique de la ville contemporaine et les valeurs d’usages rêvées, créées ou induites. Ce projet se développe à partir d’un regard croisé entre deux villes, européenne et africaine : Nantes et Conakry. Plus qu’un débat sous le prisme de la mondialisation ou bien des relations Nord-sud, cette recherche veut mettre en exergue les dynamiques urbaines, culturelles et sociétales ainsi que les acteurs, qui fondent aujourd’hui nos villes. D’un côté, Nantes s’affichent comme une ville attractive, en mutation, avec pour appui la valorisation des espaces par la création artistique (centre ville/ Ile de Nantes). De l’autre Conakry, de part sa position de capitale, connait une croissance urbaine effrénée, ses espaces publics, ses axes sont devenus les supports d’usages multiples, de l’activité culturelle et économique du pays. Nous mettrons en évidence au travers de cette recherche les nouveaux usages, formels ou informels, les éléments urbains, sociaux et culturels ; ce que l’on nomme les « initiatives citadines » qui permettent d’initier ou de faire la ville aujourd’hui. Quelle est la valeur donnée à un territoire par ses occupants, sa « conception », son affectation, son statut ?


  • Pas de résumé disponible.