Les transformations des pratiques et des représentations des agriculteurs à l'égard de la coopération, le cas des Pays de la Loire.

par Anne Denis

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Remy Le saout et de Roger Le Guen.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) depuis le 01-01-2013 .


  • Résumé

    Dans un contexte de globalisation des marchés agricoles et agroalimentaires, les structures coopératives agricoles situées dans l’ouest de la France (Bretagne, Basse-Normandie, Pays de la Loire, Poitou-Charentes) connaissent de profonds changements dans leurs métiers et leurs modes d’organisation au-delà de leurs principes et statuts fondamentaux, ce qui en retour impacte sensiblement leurs rapports à leurs adhérents. L’objet de cette thèse est d’analyser les points de vue des agriculteurs sur la coopération, en particulier les transformations de leurs conceptions et comportements. Il s’agit donc, dans cette thèse, de comprendre et d’expliquer sociologiquement les dynamiques sociales des relations coopératives en agriculture, en considérant les rapports entre demande et offre d’engagement coopératif pour rechercher leurs déterminants sociologiques. Le travail de terrain portera sur deux à trois cas coopératifs de la région Grand Ouest, choisis pour leurs différences de dynamiques d’engagement des agriculteurs. L’étude approfondie d’au moins deux cas permettra d’établir des comparaisons. La méthodologie combinera des approches d’enquête classiques avec une observation participante de la vie de ces coopératives sur une année entière. Cette recherche s’inscrit dans une approche sociologique compréhensive, qui cherche à fonder l’analyse des actions sociales des coopérateurs sur le sens subjectif qu’ils donnent à leurs conduites, c’est-à-dire sur leurs motifs et sur leurs comportements, en tant que constitutifs des actions dont il s'agit de rendre compte.


  • Pas de résumé disponible.