Responsabilité sociétale de l'entreprise et ancrage territorial : une voie vers la création de nouvelles valeurs partenariales partagées. Le cas de l'entreprise EDF appliqué au bassin versant de la haute vallée de la Dordogne

par Rodolphe Vouhé

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Michel Périgord.


  • Résumé

    Ce travail de thèse interroge la notion d'ancrage territorial dans la mise en œuvre des pratiques de Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE) en faveur du développement économique territorial. Il relève d'une observation participante adossée au programme Une rivière, un territoire DEVELOPPEMENT initié par l'entreprise EDF au sein du bassin versant de la haute vallée de la Dordogne. D'abord, nous conduisons une étude relative aux fondements théoriques et aux contextes socio-économiques dans lesquels s'inscrivent les processus de co-construction des programmes de RSE territorialisée. Notre premier objectif est de mesurer les attentes des parties prenantes dans l'élaboration de ces programmes afin de comprendre comment ces attentes se matérialisent dans les réponses apportées par les entreprises. Ensuite, nous menons trois expérimentations en développant des formes d'ingénierie territoriale spécifiques. Notre deuxième objectif vise à mesurer la contribution effective du programme d'EDF à l'action publique territoriale, à identifier ses limites ainsi que les nouvelles attentes des acteurs. Enfin, nous confrontons nos résultats au programme cadre initié par EDF en réinterrogeant les concepts de RSE et d'ancrage territorial. Notre troisième objectif est de formuler d'éventuelles évolutions des programmes de RSE territorialisée. Les résultats font apparaître que ces programmes s'inscrivent dans des contextes socio-économiques particuliers. Les expérimentations menées mettent en évidence une contribution effective du programme d'EDF au développement territorial autour de formes d'accompagnement spécifiques favorisant l'émergence de projets qui s'inscrivent dans la gouvernance territoriale. De nouvelles attentes apparaissent autour d'un renforcement de l'interdépendance entre l'entreprise et le territoire, c'est pourquoi, nous proposons une évolution de ces programmes en adjoignant au cadre de référence une approche par la valeur partagée et partenariale destinée à favoriser cette interdépendance.

  • Titre traduit

    Corporate social responsibility and territorial anchoring : a path towards the creation of new shared partnership values. The case of the EDF company applied to the catchment area of the high Dordogne valley.


  • Résumé

    This thesis work investigates the notion of territorial anchoring throught the implementation of Corporate Social Responsibility (CSR) favouring territorial economic development. This work involves field research through the programme “a river, a territory – DEVELOPMENT” initiated by the EDF corporation within the catchment area of the high Dordogne valley. First we conduct a study of the theoretical foundations and socio-economical contexts in which the territorialised CSR co-construction programme processes are involved. Our first objective is to measure stakeholder expectation during the elaboration of these programmes to understand how these expectations materialise into responses given by corporations. Then, we set up three experiments through the development of specific territorial engineering approaches. Our second objective consists in measuring the effective contribution of the EDF programme for territorial public action, identify its limits and new expectations of its actors. Finally, we compared our results against the programme roadmap initiated by EDF by revisiting the CSR and territorial anchoring concepts. Our third objective is to formulate potential evolutions of territorialised CSR programmes. The results show that these programmes are embedded within particular socio-economic contexts. The conducted experimentations show an effective contribution of the EDF territorial development programme around specific support approaches favouring project emergence within territorial governance. Finally, new expectations appear around a reinforcement of the interdependency between corporations and territories. We then propose an evolution of these programmes by joining roadmaps with an approach based on shared and partnership values aimed at favouring this interdependency.